Fin de la grève

Publié le par Laurence Tissot

Allez, je lève le voile! Pardon, mauvais jeu de mots... Alors j'arrête mon boycott. Encore mauvais jeu de mots. Décidément, avec l'actualité politique, on ne peut plus parler librement. heureusement, carla est là pour nous sortir de cette mauvaise passe...

Bon, vous voyez, quand vous voulez, c'est pas bien sorcier de laisser un commentaire! Le chantage, y'a que ça de vrai!

Un dernier petit article avant mon départ pour l'Egypte, le 4 avril.

J'aurais dû intituler cet article: "Taxi Driver". Je m'explique.
Je ne prends guère les taxis ici, même si c'est le moyen de transport qui reste le plus employé! J'ai dû en prendre un hier, parce que marcher 10 kilomètres sous 40 degrés, j'ai beau être joueuse, j'ai pas tenté le coup... Expérience très intéressante.
Déjà, Ave Maria, je suis en vie!!! Le type a failli nous tuer 18 fois au bas mot, mon boss et moi. Un vrai chauffard. Des accélérations qui te collent au siège, et nous terrorrisés, et lui, de répéter: "Don't worry, be happy!" Il a dû se passer la chanson en boucle avant d'arriver à Dubai...
Et je vous assure que j'avais envie de lui faire avaler son "Don't worry, be happy!"
Bon, il ne savait pas où il devait se rendre, après tout, Emirates Hills n'est que l'une des plus grandes destinations des clients de l'hôtel dont nous sommes partis...
Bon, la gars venait du Pakistan, il a vaguement essayé de nous escroquer (il a utilisé tous les moyens possibles: après avoir essayé d'attirer notre pitié, il nous a à moitié menacés, et enfin, comme nous n'avons pas cédé, il s'est gardé la moitié de la monnaie de la course!)... Pourquoi dis-je vaguement?
Et enfin, cerise sur le gateau, après avoir eu peur pour notre vie et notre portefeuille, il s'est carrément arrêté au bord de la route pour me déshabiller du regard, version, je vais te violer dans la minute qui suit. Et encore, je dois m'estimer heureuse! J'étais accompagnée d'Andy, qui n'en revenait pas non plus... Le gars le plus salace qui soit... Ben, en pire!
Mais j'ai eu ma vengeance: Asif m'a appris à dire 'enfoiré' en urdu, je me suis pas gênée en descendant de son taxi! Non mais!

Commenter cet article

Papounet 31/03/2008 19:24

Vas-y ma Zouz ! Ne te laisse pas faire ! Ne baisse pas les bras ! Bats-toi jusqu'au bout !
Résiste, hurle, gueule, tape, mords, arrache-leur les yeux, jusqu'au dernier souffle s'il le faut, car il n'est pas question de se laisser submerger par les cons sans se battre.
On est avec toi.
Vivement l'Egypte, ça va te changer un peu quand même.
Bisous

noni 31/03/2008 11:13

sinon il y a la fameuse technique coup de boule mais c'est vrai que laisser une bosse sur ton joli front enfin bronzé...

Claire 31/03/2008 09:19

Sinon, en plus politiquement correct, et en moins cher, je peux t'envoyer une cagoule...
ça fait moins Islam que le voile!
Sinon, ça se dit comment enfoiré en urdu?
Bises

jl 30/03/2008 13:02

ambiance ambiance... toi au moins tu bosses pas pour l'office de tourisme de dubai ;)

je vais t'offrir un teaser (ce truc qui donne des chocs électrique) pour te défendre contre ces hordes de males en ruts qui en veulent à ta vertu...