Vacances vacances!

Publié le par Laurence Tissot

Un grand bonjour ensoleillé à tous!

 

Je reprends ma plume-clavier après bien longtemps... Mais avec le même plaisir. Les jours passent et ne ressemblent jamais au pays de Laurence!

 

L'année scolaire s'est terminée sur les chapeaux de roue. Et ce n'est pas peu dire... J'étais arrivée à un tel degré d'épuisement physique et psychique que je me suis pointée à un shooting sans...       ...mon appareil! Faut le faire tout de même!

 

Nommée à l'insu de mon plein gré "Professeur Principal de la classe de 3ème", je me suis retrouvée à mener des conseils de classe, à décider de l'orientation de mes chères têtes blondes, et on m'a même envoyée à Abu Dhabi en commission d'appel pour débattre des redoublemets et passages. J'avais l'impression de me retrouver en prépa, face à mes examinateurs! En soi, l'expérience est intéressante, mais elle le devient beaucoup moins quand je me fais harceler par les parents (présents eux aussi pour arguer sur le sort de leur progéniture chérie): "saviez-vous que ma fille est très malade?" Euh non, mais je sais qu'elle est très pas capable de passer en classe supérieure!

 

Bref, démission posée au lycée, soulagée, quoi que triste de perdre mes classes pour lesquelles on développe une affection toute particulière... Ils nous réservent des surprises: sur le lot, on en touche quelques-uns, pas toujours ceux qu'on croit. Mais quelle satisfaction de voir leurs yeux pétiller lorsqu'ils comprennent un truc, captent une leçon de vie, ou se remettent en question dans leur trajectoire fluctuante d'adolescents...

 

Bref, de nouveaux horizons s'ouvrent à moi: la photographie à (presque) temps plein, avec de nouveaux clients (que je ne peux pas citer): à moi tous les évènements sportifs de Dubaï, à moi de grandes aventures!

 

D'autant plus que je suis dorénavant légalement sur le territoire, avec visa de résidence, permis de conduire, licence commerciale, autorisation de me curer le nez le vendredi, et tout le tralala!

 

L'été se déroule en toute tranquilité, ou plutôt dans la fainéantise la plus absolue. A tel point que je doute de mes capacités à pouvoir reprendre le rythme qui a été le mien ces deux dernières années!

Fainéante, je l'admets (même répondre à mes emails me demande une énergie folle...), mais fidèle à moi-même: sport quotidien (tennis, natation, badminton, gym, et bikram yoga! J'y reviendrai...), j'ai repeint mon appart, j'ai fait un tour d'hélico au-dessus de Dubai, du parasailing, et autres petites folies. 

 

Alors, le bikram yoga... Ou la torture volontaire. Le concept, très en vogue en Amérique du nord et Canada: pratiquer 26 postures de yoga pendant 90 minutes dans une pièce chauffée à 40,2 degrés!!!! C'est là que ça devient marrant! Première séance, tu es au bord de l'apoplexie, ton cerveau ne t'envoie qu'une information: mais qu'est-ce que je fous là, bordel de merde!!!! Au fil des séances, la souffrance diminue, je crois, de presque 0,0001%, mais on s'y fait, et on y revient! Les résultats sont spectaculaires, en ce qui me concerne. Bon, maintenant, faut pas avoir peur de suer (perte liquide de 3000%).

 

Le Ramadan bat son plein, une pratique qui continue de m'exaspérer, sans manquer de respect à quiconque. Les dépenses des foyers augmentent de 30%, on inverse le jour et la nuit, on se goinfre, sans compter à quel point se priver d'eau sous 52 degrés est un tantinet dangereux...

 

Quand je dis 52, je pèse mes mots! Si vous regardez la météo, jamais un thermomètre n'affichera plus de 50. D'abord parce que ça repousserait les touristes étrangers, ensuite parce qu'à plus de 50 degrés, on ne travaille plus dehors, et que ça serait dommage de priver tous ces construction workers de leur calvaire quotidien...

 

Côté photos, je me suis mise en tête d'aller faire des photos en extérieur la semaine dernière. Ah bah j'étais pas loin du bikram yoga! 5 heures sous le soleil, à prendre des photos d'usines désaffectées. J'adore! Il y a une dynamique fascinante dans ce pays, entre la construction et le vide, entre le luxe et la pauvreté, entre l'intérieur et l'extérieur, entre l'occupation et la désocuppation.

 

Seule avec mon appareil, j'arpente les villes et les déserts, les espaces désemplis et ceux en mouvement perpétuel. Photos à suivre...

Petite anecdote: je me trouvais dans une vieille usine de marbre, et j'ai mis le pied dans ce qui me semblait être du béton (blanc???!!!) solide. Mais à 52 degrés, tout fond! Résultat, je me suis enfoncée jusqu'au genou dans du plâtre (je ne saurai dire quelle substance c'était) fondu... J'étais morte de rire! Fallait me voir: trempée de sueur, pleine de poussière et de charbon, la moitié de la jambe et la chaussure recouvertes de merde... C'est rien, je suis photographe.

 

Quant au mois d'août, il s'annonce sous les meilleurs auspices: de retour en France après 2 ans, avec au programme Paris, Tours, la vallée de la Loire, la Venise Verte (Poitevin), Albi, ses environs, avion pour Venise, puis Bologne, puis le mariage d'amis qui me tiennent tellement à coeur.

Pour les curieux, mon hôtel à Venise: http://www.hotelbelleepoque.it/en/camere.html. Pas dégueu...

 

Enfin, j'annonce à tous la création de ma page Facebook : Laurence Tissot Photography, où je posterai chaque semaine une photo issue de mes travaux persos. Plus vous "aimez", plus ma page apparaîtra dans les premiers liens pour des photographes à Dubai.

Et n'oubliez pas de jeter un oeil à www.laurencetissot.com.

 

J'essaie d'éditer dans la journée, voire la semaine, mes photos d'hélico, de parasailing, d'usines et autres, et je vous balance tout cela sans ceinture de sécurité!

Commenter cet article

sandrine 06/08/2012 21:00

tu rentres quand, ça m'aurait fait plaisir de te revoir!!

Yann Noirot 26/07/2012 15:33

Honnêtement, je suis sûr qu'un jour tu feras partie des meilleurs photographes du monde. Attends-toi à voyager de plus en plus…