Pashupatinath Temple ou la crémation des morts

Publié le par Laurence Tissot

Avant d'entamer mon compte-rendu sur le Japon, j'aimerais finir mes albums du Népal avec un sujet pas forcément très enthousiasmant, mais définitivement fascinant. La crémation, en plein air, des défunts dans la tradition hindouiste. On est loin de Varanasi, en Inde, mais le principe reste le même. Je n'ai définitivement pas fait mes meilleurs clichés ce jour-là, j'étais pour le moins émue, et quelque peu subjuguée par les scènes qui s'offraient à moi, entre les gamins cherchant des morceaux d'or qui auraient appartenus aux défunts dans la rivière, les bûchers ardents, les enfants du défunt se rasant le crâne...

Tout était intense, captivant, et pourtant absolument pas choquant pour un occidental très peu familier de ces pratiques.

J'ai choisi de constituer un album qui retrace l'intégralité du processus, et j'ai commenté mes photos (une vingtaine seulement) les unes après les autres, pour mieux expliquer chaque étape.

 

Je tiens juste à prevenir quelques âmes sensibles que certaines photos (ainsi que les vidéos dont je fais mention ci-après) peuvent être troublantes.

 

http://www.kodakgallery.fr/ViewSlideshow.action?&localeid=fr_FR&collidparam=2039431080233.1320459531233.1270233053658

 

E-copie-1.jpg

 

K-copie-1.jpg

 

http://www.youtube.com/watch?v=r2rQNX9gmiA (ma video)

 

J'ai eu des problèmes puisque mon ordinateur a perdu toutes mes données sur le Népal, photos, videos, etc. J'ai pu récupérer l'intégralité de mes photos par miracle, mais mes vidéos ont été affectées et je n'arrive pas à les mettre en ligne. Je vous donne donc des liens vers des vidéos qui ne sont pas de moi.

 

http://www.youtube.com/watch?v=LxyIrM6wUEo&feature=related (le rituel de la crémation en lui-même).

 

D'autres vidéos vous seront présentées sur Youtube, je n'insiste pas.

 

Commenter cet article

jimmy 22/04/2010 18:09


Pour avoir fréquenté un indienne pendant quelques années, pour avoir vecu la mort de son père, je connaissais ces rituels. Mais ca reste, même avec les photos, très emouvant. Tes clichés, tes
commentaires ne sont en aucun cas obsène ou pourvue d'un quelconque voyeurisme. C'est juste la réalité de scène de vie. Tout est juste! Merci.
Bises