Le Japon, généralités

Publié le par Laurence Tissot

 

Alors, on l'aura compris, le Japon, c'était ma tasse de (sa)té!

 

Un pays fascinant, culturellement très riche, à la nourriture succulente, aux paysages variés et à l'accueil plus que chaleureux.

 

D'un point de vue photographique, byzarrement, j'ai été extrêmemnt peu productive, et encore moins inspirée... Le Népal me manque. J'aime shooter en-dehors des sentiers battus, j'aime capter des âmes, des histoires, la vie grouillante et désespérante des pays du Tiers monde. Et le Japon ressemblait à une vraie carte postale. Tout y était délimité, les temples ne pouvaient être approchés et photgraphiés uniquement depuis un certain angle, les gens étaient trop pudiques pour se faire photographier, et enfin, mes trois jours à Tokyo ont été sous une pluie incessante ne facilitant pas la prise de vues (fallait voir le bordel pour prendre une photo). De plus, à moins d'adopter des vues complètement innovantes, toutes les photos que j'ai pu prises, ou presque, ont toutes déjà fait le tour du globe. J'ai donc eu pas une panne d'inspiration, mais un manque de créativité artistique certain. En gros, j'ai profité, et j'avais pas envie de me faire chier à trouver le point de vue de la mort qui tue et d'aller y installer mon trépied pour sortir une photo plus ou moins connue d'avance.

 

Le Japon est un mélange tr-s réussi entre une tradition millénaire qui a fait ses preuves artistiquement, et une ultra modernité décalée mais assumée. Paris, capitale de la mode, a out à leur envier. Les femmes s'habillent avec une grande liberté et créativité, sans que personne ne juge, ne regarde, même.

 

Tout fonctionne à merveille, tout est propre, impeccable, bien pensé, bien organisé. Bref, c'est l'Asie du luxe!

 

Les trucs qui m'ont marquée: tu vas au resto, tu mets de l'argent dans une machine, sélectionnes le produit que tu veux, et hop, c'est parti mon kiki! Dans une ville hyper-peuplée, frénétique, où on mange à la vitesse de la lumière, plus organisé et mieux pensé, tu meurs!

 

Les salles de karaokés, les salles de jeux où Sega, c'est vraiment plus fort que toi, et ces étages entiers consacrés à leurs idoles où tu peux prendre une photo de toi avec des coupes à la Claude François, ou en petite tenue d'écolière...

 

Ce qui m'a le plus frappée, c'est la courtoisie, la politesse des gens, leur amabilité, leur servialité. On peut rester presque une minute à se faire des courbettes pour savoir qui des deux passera en premier. On vous offre des verres si vous souriez, et surtout, on vous aide. On se ferait harakiri avant de renoncer à vous donner la réponse au renseignement demandé. Je cherchais un musée en-dehors de Tokyo, et je devais prendre un bus, mais rien d'écrit en anglais, et ma maîtrise du japonais laisse encore à désirer. J'ai stoppé un homme dans la rue, il a cherché pendant 10 minutes à lire le plan des bus, mais devant son échec, a sorti son portable, cherché sur internet l'adresse du musée, les a contactés par téléphone et obtenu les renseignements nécessaires. Là où le Français de base (pour ne citer personne), n'aurait même pas pris la peine d'écouter la requête, ou aurait répondu: "I don't speak english" dans le meilleur des cas. Un peu plus loin, toujours pas de musée, je m'arrête aux renseignements de la station de métro, toujours personne qui parle anglais, mais c'est pas grave, le gars va me chercher un autre gars, qui va rameuter trois autres gars, et tous vont s'y mettre pour me trouver l'annuaire avec le plan de la ville, qu'il me photocopiera, puis m'amènera en-dehors de la station de métro,abandonnant son poste, pour s'assurer que je monte bien dans le bon bus... J'interpelle un passant dans la rue pour lui demander où je peux manger corée, le gars appelle son ami, puis il m'emmène en voiture jusqu'au resto... Non, vraiment, on a beaucoup, mais alors beaucoup à apprendre.

 

C'est sans parler de leur civilié!!! J'ai pu assister à un match de base-ball, Giants contre Tigers, une vraie folie dans le stade, et à aucun moment, aucun débordement. MAis surtout, tous, sans exception, ont ramassé leurs déchets et les ont sagement apporté dans les poubelles prévues à cet effet à l'EXTERIEUR du stade... J'étais sciée! Les tribunes étaient parfaitement clean après un match avec plus de 15000 supporters!

 

J'aurais mille anecdotes, autant de commentaires, n'hésitez pas à me demander.

 

Mon petit barème, pour finir:

 

Note générale: 9/10 (pour y vivre), 5/10 (pour les photos)

Nourriture: 10/10 (je me suis régalée!!!!!)

Autochtones: 8/10 (je leur enlève un point pour mettre du temps à se laisser approcher, et un point pour leur manque de maîtrise de la langue anglaise, ce qui passe les Français à moins 10/10)

Paysages: 8/10, à couper le souffle, même si je n'ai pas pu faire l'archipel d'Okinawa

Propreté: 9,5/10 (perdent un point pour leur manque de poubelles!!!)

Organisation: 10/10 (les trains, métros, restos, services publics, tout marche à merveille!)

Tarifs: similaires à ceux de la France, plus ou moins.

Amabilité: bien supérieure à celle de la France

Efficacité: 10/10

Télé: à chier. Maisbon, faut être japonais pour comprendre. Je suis tombée un soir sur une émission, dont le principe était le suivant: trois candidats hommes, et des jeunes filles défilant par ordre croissant de taille de bonnets de soutien-gorge. Les hommes devaient reconnaître si les seins étaient vrais ou pas, et plus ils augmentaient en taille, plus les gars prenaient de risque. Si l'homme voyait juste, il remportait la somme équivalente au bonnet de la jeune fille, sinon, il perdait tout!

 

Malheureusement, il va me falloir un certain temps pour mettre de l'ordre dans toutes mes photos, alors un peu de patience!

 

 

 

Commenter cet article

tony 30/04/2010 15:07


superbes photos ,moi je beguining to make photos, je pense que vivre le regard de jolies paysages ce vraiment bien,j ai une supercompact appareil ça ne me permets pas grand ,j aurais une canon 550d
avec 100mm dans le future proche,c1 est jolie when y can beleve in the promess land, wiht beutiful images, like a orchidae garden in a long withe cloud, it could be possible,to get to our souls
more easy and nice fellings.
very thanks


jimmy 23/04/2010 19:02


effectivement la réalité dont tu a été temoin c'est bien l'image qu'on a de ce pays. La propreté, la gentillesse, l'amabilité, la serviabilité, le dévouement, les emmissions de télé. J'ai hate de
voir les photos que tu as pu faire.
Bisous.


M1 22/04/2010 15:44


Hallucinant pour la télé ! il existe donc des émissions plus merdiques que sur TF1?
Pour l'amabilité... bien supérieure mais combien, dans les 0.25% ? : )


kobler 22/04/2010 12:14


je suis très impressioné par la beauté des photos,ainssi que de la photographe, rien a dire, je suis le jornal de france 24 dans le monde , j espere pouvoir faire des belles photos like you, thanks
very mach