La Birmanie (petit résumé pour patienter)

Publié le par Laurence Tissot

La Birmanie…

Le nom attire, intrigue, charme, rebute, suscite des interrogations, et bien d’autres sentiments mêlés qu’on ne saurait vraiment expliquer.

 

Je n’ai aucune envie de m’attarder sur la situation politique du pays, chacun pourra faire ses recherches à ce sujet, et je les invite à le faire, car cela est passionnant...

 

Ce dont j’aimerais parler, ce qui me reste en mémoire, ce que je rapporte de ce voyage, ce sont les gens, hommes, femmes, enfants, au sourire candide, sincère et parfois joliment triste que j’ai croisés.

J’ai vu plus de sourires et d’authenticité que nulle part ailleurs.

J’ai vu plus de teintes de verts que nous n’aurons jamais de mots pour les décrire.

J’ai senti la pluie battante sur mes vêtements détrempés ;

j’ai marché dans une boue gluante collant aux chaussures et rendant bien hasardeux mon trekking,

j’ai sué dans la moiteur asiatique,

j’ai regardé le monde autour, la lenteur, l’humilité, les labeurs moyenâgeux,

j’ai senti et ressenti, j’ai vécu,, me suis interrogée, j’ai compris, j’ai cherché de combattre, j’ai résisté à résister, j’ai partagé, j’ai souri à mon tour,

j’ai fait des trajets de bus sans fin sur des routes sans nom ni lignes droites,

j’ai été malade, allergique, heureuse, touchée au plus profond,

j’ai débattu sur le rôle de la photographie, parlé des nuits entières sur l’Islam,

j’ai surpris et pris part à des conversations sur « Elle » (Aung San Suu Kyi)

j’ai touché du doigt la brute innocence, l’authenticité merveilleuse et cruelle,

j’ai grandi, découvert, me suis émerveillée.

 

Tel est l’objectif de tout voyage, n’est-il pas ?

Je reviens bouleversée, plus heureuse que jamais, même si le voyage intérieur dans lequel j’étais plongée avant mon départ m’a parfois fait sentir que tout ce que j’avais à vivre en Birmanie était presque trop…

J’ai compris, en pleines montagnes, après une journée de 35km de marche, couchée sur le sol d’un monastère bouddhiste, que tout cela, tout autour faisait sens. Que la Birmanie doit exister. Et que pour que la Birmanie existe, le reste du monde doit exister ainsi : Dubai, NYC, la Russie, Paris, et le reste. Que ce monde, aussi imparfait soit-il, fonctionne en harmonie, dans une cohérence qui nous échappe peut-être, mais qui fait désormais sens à mes yeux. Que sans se résigner jamais, il nous faut accepter, en tentant aussi sincèrement que possible de comprendre, de faire fi de tout ce que nous savons, de tout ce que nous croyons, prenons pour acquis, pour mieux accueillir l’autre, l’étranger, les choses et l’univers autour.

 

J’aurais bien du mal à résumer mes aventures ici, la gentillesse que j’ai palpée à chaque minute, mes déboires, mes visions, mes échanges, les kilomètres parcourus, les temples visités, la nourriture, les endroits hors du temps ; j’en reparlerai de vive voix aux intéressés. Je ramène donc ces quelques clichés, qui n’ont aucune prétention que de refléter ce que j’ai voulu capturer d’un pays inimitable, pur, incompréhensible et pourtant universel.

 

http://www.kodakgallery.fr/ViewSlideshow.action?&localeid=fr_FR&collidparam=2039431080233.4190779112233.1312984680070

 

Un pays que je vous invite tous à découvrir, sans attendre.

 

PS : ma sélection de photos ne couvre évidemment pas l’ensemble de ce que j’ai pu voir ; c’est une sélection personnelle, à portée humaine, plus qu’à caractère informatif. Ceux qui voudraient en voir plus pourront me demander !

  

 USA_Zouz-Girl-18pc.JPG

USA_bagan-25pc.JPG

           C U SOON, ALL OF YOU !

 

Commenter cet article

Circuit Birmanie 16/09/2011 11:18


Tous les blogs concernant la Birmanie que j'ai pu voir ont des photos à couper le souffle. La plupart des articles sont très marquant. A vous lire je dirai que la Birmanie est un pays qui ne laisse
pas indifférent. Je suis heureux de voir que vous avez pu en rapporter quelque chose, gardez ces souvenirs bien précieusement au fond de vous.


jimmy 28/08/2011 17:46


touché coulé! On rit, on pleur, on s'étonne, on ouvre grand les yeux, on en prend plein la tête. Merci!


Yann Noirot 25/08/2011 11:14


Oh oui, en voir plus m'intéresse :-)
Ah, si je pouvais aller là-bas écrire,
sentir la vérité du coeur...
Ton témoignage est émouvant et touchant.
Merci infiniment :-)


M1 25/08/2011 00:27


Jolie présentation de cette aventure ! allez hop, je vais cliquer sur le lien pour voir tes photos dans la boue ; )