L'Egypte, pour le meilleur et pour le pire

Publié le par Laurence Tissot

L'Egypte... Sentiments mélangés. On ne peut que s'incliner devant la beauté, la majestuosité et l'efficacité inégalée des monuments de l'empire pharaonique.... Partout, ce n'est que colosses imposants, techniques révolutionnaires, art délicat et précis...

A chaque temple, à chaque tombe, c'est 4000 ans d'histoire presque intacts qui déploient leur beauté et nous plongent dans un univers sophistiqué et extrêmement technique... C'est étonnant, époustouflant, et force le respect...

C'est partout comme un rêve, grandiose, époustouflant, au-delà de l'imagination... Les techniques alors utilisées étaient aussi simples qu'efficaces; quant aux couleurs qui ornent encore certains temples, et la plupart des tombes conservées intactes à l'abri du soleil, personne ne sait quels conservateurs ils utilisaient... On  a essayé, avec tous nos laboratoires sophistiqués, mais rien n'y fait, personne n'arrive à reproduire la qualité de leurs couleurs, et surtout leur pérennité...

Le temps, maintenant: très chaud, 42 en journée, plus chaud qu'à Dubai en ce moment, les salauds. Mais une chaleur sèche, là encore bien différente...

La nourriture: relativement bonne... Très proche de la marocaine, pour les amateurs, avec des entrées à gogo (humus, labneh, soupe de lentilles, etc.), et surtout très fournie...
Exemple de déjeuner:
_MG_4709.JPG

J'ai adoré: leurs vêtements, avec leurs turbans sur la tête... Vous en verrez dans mes albums, mais en voici un aperçu:
Dubai--c-est-aussi-ca-.-9725.JPG
Les monuments, bien sûr, mais je ne reviens pas dessus...
Et enfin, les ânes!!! Que de scènes exotiques, avec ces vieillards à la peau ridée et tout enturbannés à dos d'âne, avec leur bâton à la main...
 _MG_3853.jpg

J'ai détesté: les mouches, comme en Afrique, partout sur la gueule... Et les pourboires, obligatoires, partout, pour tout... C'est insupportable, pour pisser, pour avoir la paix, pour être, pour aller, venir, manger, boire, demander un renseignement, c'est pourboires sur pourboires... Et en plus, ils réclament, ces cons! Ils te disent même combien ils attendent de toi au départ... Ca a de quoi énerver, je vous assure... A la fin du séjour, c'etait bien simple, quand le pourboire ne plaisait pas, hop, on reprenait le billet avec un joli: "t'es pas content, eh bien, va te faire foutre..."

Ah oui, parce que faut que je vous dise: les Egyptiens sont les pires... Alors, avant qu'on ne me traite de raciste, ou encore qu'on me taxe de faire des généralités, déjà, ce point de vue n'engage que moi, non, tout le monde n'est pas à jeter dans le même sac, et patati patata... Mais quand même. De tous les pays arabes que j'ai visités, de tous les pays tout court que j'ai visités, les Egyptiens sont les plus casse-pieds, escrocs et pervers jamais rencontrés. (Pour info, mes préférés sont les Jordaniens, en tête, un peuple adorable, humble et de confiance, suivis de près par les Libanais, un rien dragueurs, mais honnêtes et authentiques.)

Quand je dis casse-pieds, c'est qu'ils te harcèlent, sur des kilomètres, sans lacher-prise, pour te vendre un truc, te faire monter dans leur taxi, réserver un bateau, etc. Commun à tous les pays où le tourisme marche à fond, sauf qu'eux, ils s'énervent si tu leur réponds que non. Ils te suivent, te tirent par la manche, te crient dessus, limite. Bref, des chieurs de première. Et quand on me crie dessus, je ne laisse plus passer. Un truc: toujours marcher dans le sens inverse du traffic, ainsi, ils ne peuvent pas te suivre la fenêtre ouverte pendant 500 mètres pour t'obliger à monter dans leur taxi...

Quand je dis escrocs, c'est qu'au-delà de l'arnaque à touristes, encore une fois très répandue dans tous les pays où les pauvres survivent grâce au système D, et que tu apprends à déjouer à force de voyages, ces salauds te volent, te plantent en plein milieu de la rue après avoir augmenté leurs tarifs de 450% en pleine course, et autres réjouissances vraiment plus que casse-pieds... Sans compter la corruption, aussi dégoûtante que répandue... De quoi les avoir en grippe, et ne pas montrer son meilleur visage... A la fin, j'étais carrément odieuse avec eux: plus de sourires, plus de bonjour. C'est "passe-moi une bouteille d'eau enfoiré, et n'essaie pas de me la vendre 15 pounds;, quand je sais qu'elle en vaut 1!" Ou encore "Emmène-moi du point A au point B, sans me faire 40 détours, tête de mort!' Bref, on l'aura compris, faut pas se laisser faire...

Quand je dis pervers, je pèse vraiment mes mots... Je passe sur les gamins sur le bord du Nil qui se précipitaient pour nous montrer leur zizounette, tous fiers (après tout, c'est des gamins, mais quand même, ma croisière sur le Tonlé Sap au Cambodge avait quand même une autre gueule...). Non, je parle de tous les rustres frustrés qui reluquent, sifflent, commentent, viennent te toucher, te tripoter en douce... Je ne compte pas le nombre de mains au cul que j'ai reçues, de commentaires salaces, et de "pièges" pour mieux pouvoir me peloter... Ca s'est d'ailleurs très mal fini. Après la deuxième main au cul, avec doigté en option, j'ai pété un cable, et j'ai décoché une droite au gars. Puis c'est Mike qui s'en est mêlé, et ça a failli se finir au commissariat... J'ai pour ma part décidé de calmer le jeu, mais j'en connais un, "the luckiest man in the world", à les entendre, qui est littéralement devenu fou... Imaginez ce que vous ressentiriez si vous deviez continuellement protéger et cacher la personne qui vous est chère pour qu'elle ne subisse pas d'assauts? Non, vraiment, et malgré toutes les excuses reçues, je repars avec un goût amer.

Pendant la croisière sur le Nil, je crois que pas un membre d'équipage ne m'a demandé si j'étais mariée, et depuis combien de temps, et s'il n'y avait pas moyen malgré tout... Non mais je vous jure!

Pendant la plupart de mes visites, malgré mes cheveux attachés, un foulard autour de mes épaules (sauf, je dois l'avouer, pour Luxor et Karnac, sous 43 degrés, à 1h de l'après midi), et des vêtements amples, j'ai surpris plusieurs fois des hommes me suivant, me prenant en photos (ce qui te donne un petit aperçu du statut de star, eh bien, non merci), et parfois même se touchant en me dévisageant. Il y avait des groupes scolaires en visite, des gamins de 7-8 ans peut-être, dont les professeurs accompagnateurs me demandaient si les gamins pouvaient me prendre en photos... Irréel... Voilà à quoi ca ressemblait, la plupart du temps... Et bien sûr, toujours deux ou trois mains au cul en passant... J'acceptais de poser avec certaines personnes, car après tout, je passe mon temps à shooter les gens en pleine face, et je suis bien contente qu'ils me laissent faire, qu'ils me disent oui quand je leur demande, alors ce n'est qu'un juste retour des choses...
_MG_4346-1---2--2.jpg 

Mais ne généralisons pas, j'ai aussi rencontré une ou deux personnes très sincères, le coeur sur la main, et ne cherchant pas à t'arnaquer... Elles se cachent, c'est tout...

La croisière sur le Nil: un rêve de réalisé, c'est sûr. Et une pensée non moindre pour ma chère grand-mère, qui me manque terriblement.
La croisière est relaxante, c'est le moins qu'on puisse dire: moi, j'étais comme un fauve en cage. J'ai besoin que ça bouge, et 2 jours de bateau à bronzer avec seulement Trois heures de visite, peu pour moi... Les rives sont belles à mourir, comme dans un vieux film des années 60. Preuve par l'image:
_MG_4493.jpg

_MG_4507.jpg

_MG_4531.jpg

_MG_4534.jpg


Comme je l'avais entendu dire avant de partir, l'Egypte est superbe, mais je n'y retournerai pas à cause des Egyptiens!

Commenter cet article

Papounet 23/03/2010 00:17


Eh oui, ma Zouz... Les hommes sont ainsi. Enfin, des hommes sont ainsi. Des hommes sont ENCORE ainsi. Et il y en aura des comme ça jusqu'à la fin des hommes. Je vais pas délayer dans le
sociologique à carburateur anthropologique, tu as pataugé dans le pourri de chez pourri, vaut mieux essayer de penser à autre chose.
En plus, y'en a très probablement quelque part des encore pire...
Tu as fait aussi dans l'histouristique: les temples, les palais, les tombes, les manèges, les auto-tamponneuses, enfin dragueuses, et t'as pensé à ta petite mamie, que JJ a mis des photos sur
Facebook, où qu'on a taillé les tilleuls (pas sur Facebook, les tilleuls. Dans le jardin de mamie... Ça va, tu suis ?...).
Bon, je vais voir l'autre article.
Bisous
YourPap


jimmy 19/03/2010 20:56


Effectivement un pays magnifique remplis de cons. Rho! Jimmy t'es raciste là? Heu non réaliste je crois!
Bon pour les monuments, deux théories s'opposent. Celle qui dit que pour la construction des monuments colossaux ils taillaient les pierres puis, avec un système de leviers, de rondins, ils
hissaient les pierres sur l'édifice. Et celle qui dit qu'au fur et à mesure de la construction il fabriquaient les pierres directement sur l'édifice. As tu une réponse?
Et courage, tu visitera d'autre pays bien plus accueillant. Bises


isabelle 19/03/2010 16:04


ou comment détourner l'attention, j'imagine la scène:
Le guide: n'oubliez pas que du haut de ces monuments, gnignigni siècles d'histoire vous contemplent blah...M'enfin, ou sont-ils tous passés?
Les gens -meuh- ouah, trop délire la nouvelle attraction, on va se faire prendre en photo devant l'équipe de rugby locale. Comment ça, ils sont pas en train de jouer au rugby, c'est quoi cette
mélée?
Le guide: ah ben ça, ils ont vu une blonde, ils en peuvent plus...Par ici pour le reste de la visite siouplait.
Héhé.La prochaine fois, je conseille le look Hercule Poirot- Miss Marple ,rétro-chic, du temps où un pourboire c'était 1 centime et si t'es pas content t'as qu'a te plaindre au protectorat !


momob21 19/03/2010 14:55


ahahahah jme pisse dessus serieux t est rop forte laurence !!! j ai qu une chose a dire teint toi en rousse fais dégonfler ta poitrine par un chirurgien attrape la varicelle et qui sait peut être
tu aura la paix !!!! lol plus sérieusement ta juste sur toute la ligne ils sont champion du monde pour les tips devant les thailandais j ai visiter le caire la splendeur des pyramides ne suffit pas
a remonter sa côte une ville sale et pas tres accueillante a vrai dire le comble c est que je suis algérien égyptien de ma mère et même pour moi c'était pas facile il a fallu que j aille a sharm el
sheik pour trouver du calme, pour info le caire est un passage obligatoire pour les monuments et musées apres casser vous rapidement dans le sinaÏ pour profiter de la mer, du desert, et du soleil
conseil d ami :-) au fait en passant laurence ? tu pourrais me donner des restos sympa jpars a dubai lundi avec ma copine merci d avance !!!