Kuala Lumpur, Malaysia

Publié le par Laurence Tissot

Kuala Lumpur aura certainement été ma plus grande déception. Petite ville, sans charme, avec un quartier de Chinatown minuscule et misérable. La seule touche qui selon moi vient réhausser le tout est définitivement les belles Petronas Towers, aussi spectaculaires de jour comme de nuit. Little India a son charme également, mais il faut attendre tard dans la soirée pour que le quartier s'anime vraiment.
C'est d'ailleurs un constat surprenant que j'ai fait pendant mon séjour: la Malaisie est un pays nocturne, qui s'agite le soir, et met du temps à démarrer le matin, à l'inverse de tous les autres pays que j'ai pu visités en Asie, où les activités commencent de très bonne heure, à l'aube...

Comme il y a peu de choses à dire sur cette ville, je parlerais d'autres choses:

LA CONDUITE A GAUCHE!

Je me suis bien poelée! J'avais conduit des scooters, mais pas de voiture... Alors là, forcément, avec le volant à droite, ça donne des situations cocasses... Plus facile qu'on ne le croirait! Bon, une fois que t'as mis les essuies-glaces en route 4 fois, t'as compris que le clignotant se trouvait de l'autre côté du volant, et inversément! Tu réfléchis deux secondes de plus quand tu prends un rond point, et tu regardes 15 fois plus aux intersections, angles morts et autres surprises asiatiques (poules, vahces, chèvres sur les routes, scooters en sens inverse, etc.) Bref, je me suis bien amusée à conduire tout le long, et devinez quoi! De retour à Dubai, j'ai mis en route 3 fois les essuie-glaces à la place du clignotant!!! Le cerveau humain est impressionnant d'adaptation...

et enfin, petit vocabulaire malais de tous les mots que j'ai appris (notez que je ne sais ni comment dire bonjour, merci ou SVP! Intéressant...)

Awas: Attention
Istana: Palais
Masjid: Mosquée
Jahan Sehala: One Way
Tunggu: Wait

Avec ça, je pense pouvoir aller loin...

Et en parlant de vocabulaire, je ne peux pas passer à côté de cela: le Malais a complètement absorbé certains mots anglais, qu'ils écrivent comme ils entendent, et ça donne des mots vraiment cocasses (que le Français de base pourra même comprendre! On devrait faire cela, aussi!)
Exemples:

Motosikal (pour motocycle)
Kolej (pour college)
Klinik (besoin de traduire?)
Bas (pour bus), et accrochez-vous, ça donne bas eskolah pour bus scolaire!
Teksi (taxi)
Ambulans
Restoran
Farmasi
Polis

Disamber (pour december!!)

J'en ai sûrement oublié en route, mais n'est-ce pas la solution idéale pour nos petits collégiens français?

Allez, quelques photos de KL quand même!

http://www.kodakgallery.fr/ViewSlideshow.action?&localeid=fr_FR&collidparam=2039431080233.1529915821233.1264772896205

Dubai--c-est-aussi-ca-.-4039.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jimmy 07/02/2010 23:24


la conduite a gauche je cannais. J'ai conduit la voiture de ma copine anglaise quand elle était en France. J'ai conduit volant a droite en France et volant a gauche en Angleterre. Mais je n'ai eu
aucune difficulté d'adaptation! On sait très bien que les cerveaux, masculin et féminin, ont une analyse routière différente....
Je trouve le contraste intéressant entre la modernité luxuriante des tours et la pauvreté de certains quartiers.
Moi qui ne parle pas anglais, je trouve la simplicité du malais très accessible.
bises