Phnom Phen, et vivement que je rentre!

Publié le par Laurence Tissot

Encore une fois, je serai rapide, Ce soir pour d'autres raisons. Je sais que j'ai pris beaucoup de retard, mais je compte bien rattraper tout cela a mon retour a Bangkok! Encore un peu de patience, et je devrais vous abreuver bientot de mille articles et photos!

Je finis mes trois jours a Phnom Phen, trois jours, j'y reviendrai, ou j'ai visite temples et palaces, joue au badminton, visionne films et documentaires sur Pol Pot et les Khmers Rouges, visite les champs d'extermination, les prisons servant de lieux de torture, et les fossess communes utilises pendant le genocide cambodgien, arpente la campagne environnante, essaye de donner mon sang, et enfin, eu un accident!

Toute seule, comme une grande! (La honte totale, quoi!) Bon, je rassure tout le monde, je vais bien. Pas de casse niveau mecanique, juste un phare (du coup, j'ai fait ma pas gentille, j'ai rendu le scooter apres la tombee de la nuit, pour dissimuler les preuves...). Quant au physique, je m'en sors, plutot bien, avec une cheville foulee, deux doigts foules, des hematomes sur les genoux, et toute la partie gauche de mon corps completement ecorchee (le sein particulierement). Je boite un peu, j'ai des pansements et des bandes partout, mais ca va. J'hurle a chaque fois que je me desinfecte ou prends une douche, et je n'ai pas pu m'empecher de pleurer quand je suis rentree a ma guesthouse, seule, a essayer d'atteindre mes chevilles pour les soigner et que tout mon corps me brulait. Donc, ce soir, contrairement a mes plans initiaux qui etaient de vous ecrire, je vais faire dodo, essayer de recuperer de mon trauma. Il est temps que le voyage prenne fin!

Il n'en reste pas moins que j'ai mille choses a vous dire, a commenter. Des reflexions, des sensations, des parfums,. des couleurs, des anecdotes, toute ma derniere semaine intense, a cent a l'heure, intense, intense, intense...

Demain, depart a 6h30 pour Bangkok, entre 12h et 16h de trajet par bus. Je vais m'amuser! Entre les routes cabossees, le retour systematique des chauffeurs et les 3000 personnes prevues dans un bus pour 50, ca va etre drole! Les joies du voyage!

A tres vite, promis!

Commenter cet article

Papounet 17/08/2009 11:03

Tu picoles pas, t'étais donc pas bourrée. Comment que t'as fait ton compte ?
Si tu vas en Patagonie, tu nous feras la chute de cheval. Incontournable. Au Kenya, la girafe ! La girafe !
Bisous

jl 15/08/2009 13:04

n' oublie pas, faut comme on avait dit a siem reap: le jour, desinfecter et couvrir. la nuit, desinfecter et laisser respirer...
moi je me balade avec les poissons et la vie est belle en solo. bisous de ko tao

jl

jimmy 15/08/2009 02:26

Que d'émotions ca a du etre? Prend soin de toi tout de meme, de ton ame, de ton corps. Tu étais deja blessé au tibia je crois? D'ici on ne peut pas faire grand chose, si ce n'est te soutenir psychologiquement. Mais j'aimerai bien te revoir entiere, on a encore des milliers de choses à se dire.
Si tu as un autre voyage de prevu je suis partant pour la decouverte du monde à la lau! Fait moi signe.
Bisous

corinne 14/08/2009 09:43

Mais c'est pas possible: qu'est ce qu'elle est encore allée nous inventer la Lau...??? Décidément, tu nous fais les 400 coups à chaque fois! Bon OK, tu t'es écorchée le ^corps, la cheville, les genoux et j'en passe...mais quand même: LE SEIN!!!......
Tu te rends compte quand même? Ca sert cette chose-là alors fais gaffe. lol
Et la prochaine fois, mets ta coquille...hihihi

tissot matthieu 13/08/2009 22:02

Coucou cousine, je viens de récupéré la lecture de ton blog, depuis mai.
Oui je sait c'est mal, je m'auto flagèle mais la vie en france étais bien dense ces temps ci, je te raconterais tous ça en temps voulu. Ceci dit, c'est le bonheur :)

Brievement parce que je ne veux pas m'étaler ici mais en privé, je t'admire.
Tes voyages, tes decouvertes, te font decouvrir des choses inouies, et tu nous les fais partager meme si je pense que nous n'en saisissons qu'une infime partie.
Comme ma soeur la déjà dit, je pense que mamie est plus que fier de toi là où elle est, et qu'elle te suit au moins aussi avidement que nous dans les contrées qu'elle n'as pas eu le temps d'arpenter.

Je me disais il y a quelque temps qu'en hommage, et en découverte culturel il pourrait etre sympa d'aller visiter les pyramides tous les 6 un jours (d'autant qu'elle nous a laissé suffisament pour y allez). Mais cela ne remplacera surement pas tout ce que tu vis, et ce que tu lui fais découvrir par tes voyages.
Et puis les pyramides pour toi, c'est désuet non ! ? :D

En bref aussi, je rentre d'une semaine à créteil, où la maison est entre bonne main. Ton père et le mien mange dans le jardin tous les soirs, ça sent bon le barbecue, on enfume les voisins, mamie respire tout ça du fond du jardin (et elle respire même d'autres choses que "papounet" a planté entre les buis et les roses trémières). - j'hésite à mettre un blog sur pied d'ailleurs, pour mettre les photos de la maison, nos réunions, nos passages, nos projets dedans, etc... -
Le jardin va bien donc, la maison aussi, elle s'éclaircie, s'améliore petit à petit et pourra bientôt nous accueillir tous ensemble quand tu repassera sur notre continent.

Sur ce, j'essairai de tenir au courant le plus possible, et moins de lire ce que tu nous envoie plus régulièrement.

Bisous tout plein, et garde courage.
Comme elle dirais, profite de ta vie, et les autres "ils nous font braire !'

A+ Matt.