Le retour du Jedi

Publié le par Laurence Tissot


C'est un retour ému, que je fais sur ce blog. Au terme de trois semaines intenses passées en France, au milieu des miens, entourée de mes amis. Je reprends également ce blog avec émotion, car j'ai envisagé de le fermer, suite à des réactions en tous genres assez fâcheuses. Mais j'ai aussi revu, rencontré et finalement découvert des gens qui me suivent, discrètement, dans l'ombre, des amis de toujours, des inconnus, des inconditionnels, et tous, à leur manière, me rendent un formidable hommage. Merci à vous tous, du fond du coeur, de vous intéresser à mes modestes aventures. Votre soutien, lecture, intervention, est une récompense inespérée.

J'ai mille choses en retard sur ce blog, tout mon séjour aux States, mes anecdotes, mes réflexions sur mon monde intérieur et mon monde extérieur. Je vais essayer de rattraper un peu de mon retard, avant mon prochain départ, demain, pour la Thailande et le Cambodge. Encore de belles expériencers en perspective, puisque cette fois-ci, je pars seule, avec mon sac à dos, sans réservation, avec un itinéraire digne de Jules Verne, et un budget avoisinant celui de Pékin Express.

J'essaierai au maximum de poster de mes nouvelles sur ce blog, tout en sachant qu'il faudra patienter pour les photos. J'ai par ailleurs, vu la nature de mon séjour, mis en place une chaine de mails, pour rassurer tout le monde sur ma bonne santé. Si je vous ai oubliés dans la liste, n'hésitez pas à me signaler, je vous y ajouterai avec plaisir.

Un clin d'oeil à mes mariés préférés, qui méritent d'apparaître dans mon blog à l'occasion. Toutes mes félicitations, et à vous les Seychelles!!!


J'ai promis quelques photos que je poste dès à présent:

Mes pattes de poulet! Spéciale dédicace à Isa, qui ne rêve plus que de cela! Pour anticiper les questions, c'est pas mauvais, mais très cartilagineux. Dommage, on passe plus detemps à recracher les bouts d'os qu'à vraiment déguster!




Dans la série des trucs bizarres que j'ai pu manger, je mettrais, dans l'ordre: du sang de serpent, un oeuf de canard déjà formé, du bison, du buffle, de l'autruche, du crocodile, du taureau, et des patates violettes, qui donne du pain violet (aux US, bien sûr!!!)!

Et puisque je dédicace mes photos, celle-ci pour Claire:



A la demande générale, également, je mets en exclusivité sur ce blog, même si je m'y étais refusée jusqu'à présent, pour conserver un anonymat auquel je tiens, et parce que ce blog n'est ni le lieu, ni l'occasion, une photo de mon cher et tendre. Mais bon, cet article fera exception, car je vais poster des photos de France, et de mes amis en France!!! Une fois n'est pas coutume...




Je continue mes photos anecdotiques, typiques, marrantes:


 


Les frites à Hawaii!!! Plus sympa, non?

En parlant d'anecdote, je ne peux pas passer à côté de celle-ci:
Nous prenions un petit déjeuner dand un Dinner, vous savez, les cafet' qu'on voit dans tous les films amériacains, où la serveuse ressert du café avec sa cafetière, où on s'asseoit dans des banquettes en visu, et où on commande des pancakes, avec les vieux vétérans du Viet Nam en toile de fond,(c'est vraiment comme ça!!! Et en plus, c'est pas cher, et c'est bon!)
Bref, un flic en uniforme finti son déjeuner, se lève, réajuste sa casquette, et là, un gamin assis à sa table lui sort, visiblement ému, et très sincère: "Thanks for keeping us safe" (merci de veiller à notre sécurité). Je vous jure!!! Moi, j'hallucine, mon pancake au sirop d'érable m'en tombe des mains, et le flic lui répond, d'un haussemnt de menton, la poitrine gonflée d'orgueil et du sens du devoir bien fait: "Pas de quoi, petit!" C'était surréel.

Bon, dans la série "jai fait des trucs de con", je voudrais la fille qui décide de sauter d'une falaise de huit mètres de haut. C'est pas grand chose, huit mètres, ça vaut pas les plongeons des J.O., et je suis sûre que la plupart d'entre vous aura déjà fait mieux. Moi, je l'ai fait deux fois, la première, j'ai compris le sens de la relativité d'Einstein (trois secondes, c'est long, avant d'atteindre l'eau!!!), la deuxième, j'ai perdu mon bikini dans l'eau!!! Pfff, il a remonté avec l'impact de mon corps lancé à 450 km/h. C'était hilarant. Je suis ressortie, j'ai craché les quinzes litres de flotte que j'avais dans mes poumons et mes canaux nasaux (oui, je sais, j'ai un gage, fallait que je case ces deux mots dans mon blog!), et j'ai essayé de recouvrer l'ouïe.
Preuve à l'appui:




Bon, vous pouvez retrouver le saut dans son intégralité en suivant le lien suivant:
http://www.kodakgallery.fr/ViewSlideshow.action?&localeid=fr_FR&collidparam=2039431080233.4078919980233.1247523749019

Vous pourrez d'ailleurs admirer la cote nord d'Hawaii (North Shore, connu pour sas vagues à surf!) dans ce même diaporame, celle que j'ai préférée, et dont voici un aperçu:


Et je ne peux pas parler de surf, sans aborder mon expérience (malheureuse) du surf!!! Oui, mesdames et messieurs, j'ai essayé le surf! J'ai deux certitudes quant au surf: c'est un sport difficile et exigent, qui demande de la patience, et c'est un sport définitivement pas fait pour moi!!!

Alors, je replante le contexte:
Je suis à Hawaii, réputé à travers le monde pour abriter les meilleures vagues au monde. Bon plan pour commencer!!!
Moi, téméraire, comme d'hab, je décide de vaincre ma peur de l'océan (bah oui, j'avoue, l'eau n'est pas mon élément, et encore pire, je ne sais même pas nager le crawl, la honte absolue! Mais je travaille à y remédier!)
Après quelques essais sur l'eau plate, nous voilà partis au milieu de l'océan. Et quand je dis milieu, je dis milieu: une demi-heure à ramer pour atteindre les vagues. Je ne voyais plus la côte. Bon, tout va bien. Après une demi-heure à ramer, je n'en pouvais déjà plus. Et c'est là que ça devient rigolo. car tu te prends des vagues dans la tronche toutes les trois secondes, sans répit. Mon objectif étant de ne pas tomber de ma planche. Après 18 vagues dans ma gueule, on dépasse le point critique où la vague se brise. Répit: j'ai froid, mal au bidou car la planche râpe, des ampoules, et le dos en bouillie. C'est le moment où il faut essayer de catch the wave et de se lever... Je me marre!!! Je fais quelques tentatives, mais à chaque fois, il faut repartir dans l'autre sens, et bammm! une grosse vague dans la gueule! Et là, c'est le drame. Je suis dans l'eau depuis une heure. Je pense à Dieu, Allah, Neptune, même! Je me demande pourquoi je suis pas à me faire bronzer sur le sable fin. Et je prends une vague de deux mètres de haut en pleine tronche, qui me fait évidemment tomber de ma planche, et qui me brasse. Je suis prise dans l'écume, je ne sais plus distinguer le haut du bas, j'avale de l'eau, le mouvement de la marée est plus fort que moi, je ne peux lutter. J'arrive à bout d'air, je panique. Ma peur de l'océan m'envahit à nouveau. Enfin, je sors la tête hors de l'eau, une autre vague me remet K.O. Mais je suis saine et sauve. Traumatisée, mais en vie. Et mon surfeur de copain qui me dit: remonte et rame! Mais TA  GUEULLLLLEEEEEUUHHH! Je resterai encore une heure dans l'eau, à pas réussir à me lever une seule fois. La honte totale. Je rejoins la côte, je boude et me promets de ne plus jamais faire cela de toute ma vie! (Promesse pas tenue, car j'ai remis ça à Waikiki 6 jours plus tard, avec des vagues plus petites, et donc plus agréables). Mon loulou avait aussi compris la leçon, il n'a pas pris de planche et m'a accompagnée à la nage pendant 1h30. Sans fatiguer. Il m'énerveuh!

Un conseil d'amis, don: quand tu dois apprendre à surfer, fais le en Vendée!!!

Allez, les quelques photos de mes exploits:



L'intégralité des photos en cliquant sur le lien ci-après:
http://www.kodakgallery.fr/ViewSlideshow.action?&localeid=fr_FR&collidparam=2039431080233.5503129880233.1247528382492

(c'est d'ailleurs sur ce lien que vous trouverez des photos d'une vahiné qui faisait une séance photos):


Bon, moi, je ne suis pas vahiné, mais j'ai quand même eu droit à mon collier de fleurs à l'arrivée à l'aéroport!




Bon, quoi d'autre?
En vrac, sans aucun lien:

-A Hawaii, comme au Japon, on enlève ses chaussures pour rentrer chez les gens;

-A Hawaii, les familles sont généralement grandes, soudées, plusieurs générations cohabitent sous le même toit, le mariage est de mise en général;

-A Hawaii, on mange beaucoup asiatique. Normal pour cette terre de rencontres, de mix ethnique. Petit coup de foudre pour le poké (aucune idée de l'orthographe!!), du poisson cru de premier choix, assaisonné aux herbes avec un filet d'huile, je crois. J'ai adoré!! Rien à voir avec les sushis ou sashimis, tout aussi bons.

Et puisqu'on est dans la gastronomie, je vous joins un repas typiquement hawaiien:



Alors, les noms: du Laulau (pardon dans le monde, désormais, j'exigerais qu'un plat porte mon nom, non mais sans blague!), du Lomi Salmon, du Pipikaula, du Poi et du Chicken Lau. Et le bout de végétaline au milieu (trop drôle, ma cops!), c'est de la noix de coco fraîche. J'ai d'ailleurs mangé les meilleures papayes de toute ma vie à Hawaii. La pomme, par contre, est pour eux un fruit exotique. Cela me fait rebondir sur une anecdote intéressante: à Malibu, je prenais des photos de la côte, et j'ai vu un banc de dauphins. Je me suis exclamée!! Mike m'a regardée, surpris: "bah quoi, t'as jamais vu un requin". Bah euh si, à Waterworld, et dans le grand Bleu! Il a ri, car lui nage avec les dauphins depuis tout petit. Ca va, hein... Quel branleur! Hi hi! Ceci dit, c'était intéressant, encore une fois.

-A Hawaii, on a une mascotte. Le poisson local. Qui n'a rien d'exceptionnel en soi, si ce n'est son nom. C'est un peu comme anticonstitutionnellement, mais sans les consonnes. Regardez cela, preuve que je ne mens pas!

Le HUMUHUMUNUKUNUKUAPUA'A. Le but du jeu est de le prononcer quinze fois de suite sans fourcher. Pour les amateurs, comme moi, essayez déjà une seule fois, on en reparlera.

-A Hawaii, il fait toute l'année 33 degrés environ, et tout cela sans air conditionné. Fait chaud, vin diou!


-A Hawaii, les distances sont relatives: Mike a été vraiment malade lors de notre séjour, après 48h à vomir non stop, je décide de l'emmener aux urgences. Je demande à sa soeur si l'hôpital se trouve loin. Elle lève les yeux au ciel et me répond: "bah oui carrément!" Je lui demande "loin, comment?" Réponse: 12 kilomètres... Ah. Intéressant. Et en effet, pour les autochtones, 12 kilomètres, c'est loin. Après conversation avec beaucoup d'entre eux, je réalise une chose: être né à Hawaii, c'est avoir une perception minuscule de la géographie. Leur monde géographique est petit, et la plupart d'entre eux ne quitteront jamais l'île pour le continent. Les plus aventureux partent pour la Californie. Alors vivre à Dubai, pour eux, ça relève de l'irréel!!! C'est littéralement l'autre bout du monde! Mais à perspective géographique forcément restreinte, correspond rêve de grandeur forcément restreint. Une question intéressante, je pense, que ce lien entre le lieu où l'on nait et grandit, et les projections de vie qui en découlent.

-A Hawaii, quand on va à la plage en famille, on fait pas ça comme des rigolos: on envoie un comité de répérage à 6 ou 7 heures du mat (le soleil se lève tôt) pour installer les tentes, paravents, barbecue, tables, chaises, planches de surf et les 30 glacières pleines de bouffe. En gros, on réserve le spot. Puis petit à petit, toute la famille rejoint le lieu de ralliement. Au final, ça donne une orgie à environ 40, qui dure, donc, de 6h à 19h (le soleil se couche tôt).
Petit aperçu:


-A Hawaii, les hommes sont très souvent torse nu (bah oui, il fait chaud, et c'est en bord de mer), et généralement sans sous-vêtements. Désolée messieurs, ce n'est pas le cas pour mesdames. Ah, et bien sûr, les hommes sont tatoués. Presque tous sans exception. Les femmes aussi d'ailleurs. Le tatouage typique est une sorte de masque ethnique sur l'épaule et le bras. Mon Hawaiien fait figure d'exemple (on ne le voit pas bien, mais on l'aperçoit sur la photo ci-dessous, le sien et celui d'un de ses frères):


-A Hawaii, on joue de l'ukulele et on danse le ula. C'est comme dans notre imaginaire, mais en mieux! Un bémol, toutefois. Autant le ula est une danse très sympathique lorsqu'elle est pratiquée par une femme, autant chez les hommes, ça fait très vite ridicule! Mais c'est mon humble point de vue.






 

Vous pouvez retrouver toutes mes photos de ula en cliquant sur le lien suivant qui vous montrera les photos de Waikiki (spot touristique par excellence):
http://www.kodakgallery.fr/ViewSlideshow.action?&localeid=fr_FR&collidparam=2039431080233.7003150090233.1247527853425

 -A Hawaii, ce que j'ai le plus aimé, c'est la diversité des paysages et des activités à faire. Un jour on plonge avec les requins, le lendemain, randonnée dans les montagnes, le surlendemain, Pearl Harbor et la visite du mémorial, sans oublier la plage, le VTT, la rando, les volcans, la plongée sous-marine, et mille autres choses à faire dans un rayon très très petit! On l'aura compris, j'ai été littéralement charmée par la nature, les gens, la gastronomie, le temps, les paysages.

C'est d'ailleurs à Hawaii qu'ont été tournés Alerte à Malibu, pour s'assurer des conditions climatiques stables et excellentes toute l'année, et Jurassic Park!!! Vous reconnaissez ces montagnes verdoyantes? Eh oui, c'est bien là!


Voilà pour ce soir. Mon ordi plante, ne veut plus télécharger de photos, je pense que c'est un signe. Ceci dit, je vous mets en conclusion mes autres liens vers les autres albums d'Hawaii. Je suis consciente que c'est beaucoup de photos d'un coup, alors prenez votre temps, cliquez sur les liens les uns après les autres. Et régalez-vous en attendant la Thailande!

Liens:
-Le Polynesian Cultural Center:
http://www.kodakgallery.fr/ViewSlideshow.action?UAUTOLOGIN_ID=2039431080233&localeid=fr_FR&collidparam=2039431080233.8391400090233.1247530265545

-Défilé à l'occasion de la célébration de l'ancien roi d'Hawaii, Kamehameha:
http://www.kodakgallery.fr/ViewSlideshow.action?UAUTOLOGIN_ID=2039431080233&localeid=fr_FR&collidparam=2039431080233.8598929980233.1247530265545

-Aloha Tower, à Honolulu, capitale de l'île d'Oahu, Hawaii:
http://www.kodakgallery.fr/ViewSlideshow.action?UAUTOLOGIN_ID=2039431080233&localeid=fr_FR&collidparam=2039431080233.2688848980233.1247530662827

-Honolulu, vues générales, quartier de Chinatown:
http://www.kodakgallery.fr/ViewSlideshow.action?UAUTOLOGIN_ID=2039431080233&localeid=fr_FR&collidparam=2039431080233.7013558980233.1247530662827

-La côte est d'Hawaii:
http://www.kodakgallery.fr/ViewSlideshow.action?UAUTOLOGIN_ID=2039431080233&localeid=fr_FR&collidparam=2039431080233.7377058980233.1247530662827

-Randonnée dans les hauteurs, spectaculaire:
http://www.kodakgallery.fr/ViewSlideshow.action?UAUTOLOGIN_ID=2039431080233&localeid=fr_FR&collidparam=2039431080233.4122259880233.1247530662829


J'écrirais également deux autres articles: A Las Vegas, on fait... et à Los Angeles, on fait... sur le même modèle que ce mail-ci.

En tout cas, merci de votre lecture!!! J'espère avoir assouvi des appétits de blog!

A très vite, à mon retour!

Commenter cet article

coco 03/08/2009 12:50

Coucou, c'est nous!!! Nous revoici, nous revoilà! Nous sommes de retour!!!
Mais qui sont ces 2 beaux gosses en costume et robe de mariée...?
En tout cas, je vois qu'on a pris pas mal de retard dans la lecture de ton blog mais j'avoue qu'on a bien apprécié être coupé du monde pendant ces 15j aux Seychelles. Maintenant, les LEGUET (et ouaih messieurs, dames) are back!!! Ca va faire mal...

Claire 15/07/2009 16:09

ça sera très certainement mon article préféré de tous ceux que tu as écrit...
En tout cas, ça me donne encore plus envie d'y aller... d'ailleurs j'y vais pour thanskiving!

Je vais potasser tous les liens que tu as mis, histoire de bien préparer mon trip!

C'était chouette de t'avoir à la maison.
Bon voyage en Asie et donne nous vite le prochain épisode de tes aventures.

Bises

Claire

jimmy 14/07/2009 04:19

Tu va finir par trouver la vie en France un peu fade. Mais j'adore la série... Après la série des Martine, voilà la série des Laurence. Laurence à Dubai, Laurence à NY, Laurence en Jordanie, Laurence a LA, Laurence à Hawaii, les périnigrations de Laurence, Laurence se lance de la falaise, Laurence à la plage et j'en oublie bien sur, mais j'attends avec impatience, Laurence en Thailande et Laurence au Cambodge.
Bon concernant ce mail, j'irai sur les liens en plusieurs fois car je suis sur qu'il doit y avoir environ 2054 photossssss. Mais maintenant tu sais que je le ferai. Et surtout, même si l'on doit ne rester que 2 ou 3 à lire tes articles, s'il te plais ne t'arrête pas.
Bonne vacances et au plaisir de te lire.
Bisous