Rectificatif et explications

Publié le par Laurence Tissot

Troisième jour à L.A. Je suis partagée. Jusqu'à présent, je n'ai pas vu ce que je voulais voir, c'est plus des visites secondaires, et beaucoup de famille et d'amis. Trop à mon goût, mais il me faut être patiente.

Apparemment, beaucoup d'entre vous s'interrogent sur ma présence ici. Et je réalise qu'en effet, dans les semaines précédentes, j'ai dû faire énormément de choix, sans prendre le temps d'expliquer ce qui s'est réellement passé dans ma vie. Beaucoup de changements, en effet.

Pour faire court: j'ai démissionné, trouvé un nouveau poste à 4 endroits différents en Chine, en ai retenu un, me suis vue offerte un poste à Bangkok depuis, et un autre à Dubaï. J'ai donné trois réponses positives en espérant que ces trois semaines de vacances avec mon toto (mon homme du moment, que j'appelle Toto pour des raisons qui me semblent assez évidentes; et si elles ne le sont pas, disons que je fais une étude socio-psychologique sur l'Américain moyen des plus intéressantes).

En gros, donc, beaucoup de choix, beaucoup de questions, des décisions à prendre, pas évidentes, qui supposent des chemins de vie très différents. Je suis larguée, c'est le moins qu'on puisse dire. Je pencherai bien pour bangkok, mais depuis leur mail me disant que je suis recrutée, plus de nouvelles malgré mes relances.

Quant à savoir pourquoi L.A., Las Vegas et Hawaii, eh bien mon Toto est d'HawaIi, et passe ses vacances à L.A et LAs Vegas où il a vécu, alors dans la mesure où il m'a invitée, payé mon billet, je vais pas me gêner!!!

Maintenenat, qu'on ne s'emballe pas. Tout nous oppose, et pas forcément pour le meilleur. Il est du matin, moi du soir (lui me réveille tous les matins à 6h, l'enfoiré!!!), il aime le froid, j'aime le chaud, et bref, tout nous sépare sur tous les plans. Mais bon, c'est pas la fin du monde.

Retour à Dubaï le 18 juin au soir. Mon billet d'avion est pris pour le 20 en France. Normalement, je devrais y passer un mois, jusqu'après le mariage de mes amis Coco et Fred, auquel j'essaie d'assister à tout prix. Après, ca sera la Chine, ou la Thailande, ou encore d'autres options. En attente de précisions.

Un rectificatif, donc. Le numéro où me joindre a changé: il s'agit du 001 626 399 66 21.

Voilà, pour les dernières nouvelles.

Un peu de ma vie ici. J'étudie beaucoup anthropolgiquement. Les magasins, les rues, les perceptions des choses.

Des petites anecdotes: je crois que les States sont de loin le pays le plus sportif que j'ai eu l'occasion de visiter. Les gens ici sont très en forme, ils courent, font du vélo, du roller, du volley, vont à la gym, de manière naturelle et systématique.

Hier, j'ai couru le longe de la côte sur 12 kilomètres (version Rocky, préparation avant son match de boxe). Le ciel était bas et gris, il y avait comme une espèce de bruine, un crachin. Cela m'a rappelé la mer du Nord en hiver, ou Dunkerque, mais avec les filets de volley en plus, et les petites cabanes des maîtres nageurs, version Alerte à Malibu. Il fait froid. Un petit 18/19. Je suis continuellement gelée, j'ai vraiment du mal. Du coup, j'ai beaucoup de mal à apprécier les choses ici.

Le décalage horaire, ça a été. 12 heures de moins, c'est déroutant. Je m'y suis fait vite, mais je pense que je suis en train d'accuser le coup de mon année passée à dormir 4 heures par nuit. Et de mon stress du mois dernier. Je suis complètement exténuée, je m'endors partout, j'ai du mal à rester éveillée.

Quoi d'autre? J'ai conduit beaucoup ici. Sur les périphs, ou voies express, il y a une file à gauche que l'on peut emprunter seulement à condition d'être deux dans la voiture au minimum. Cela encourage les gens à partager leur véhicule, car cette file est évidemment plus rapide.

On peut aussi "adopter" une aire d'autoroute, ou une sortie, qu'on subventionne moyennant donations. En échange, u petit panneau à votre gloire éternelle.

Ce matin, à 7h40, bah oui, parce que Toto ne dort plus après 6h, on est partis s'entraîner. Un trus de fous. Il s'agit d'une dune de sable hyper haute, et hyper inclinée. Le but du jeu: monter et descendre. En gros, se monter la dune du pyla, en plus raide et en plus vite. C'est du sport! Je me suis tapée une suée comme jamais!!! J'ai monté 7 fois la côte, avec mes chaussettes jusqu'aux genoux, m'enfonçant dans le sable à chaque pas, regardant le sol et en priant que ça s'arrête vite, sans quoi mon coeur allait éclater. Ca ressemblait à la passion du Christ, sans la croix, mais quand même!

Ici, et partout aux States, il est aisé de trouver de la nourriture très très équilibrée, bio, et pas chère. Les magasins pullulent, et le choix alimentaire est sidérant. La France a 15 trains de retard là-dessus.

La présence mexicaine ici est évidemment très très forte. Tout comme les Chinois, les Philippins, et tout le reste. La moitié de tout est en espagbol (noms de rues, de cafés, de magasins, etc.).

Je ne sais pas ce que font lesd Américians avec leurs dents, mais tous ceux que je rencontre jusqu'à présent, tous sans exception, ont les dents très blanches, très alignées, très parfaites. Cela me marque beaucoup, il sont tous de super dents!!!

Je découvre qu'il y a deux races de palmiers: ceux de Dubaï, et ceux de L.A. Ceux de Dubaï sont sûrement des datiers, ils sont courts, et fournis en feuilles et branchages. Ceux d'ici sont hauts de 30 mètres et très peu touffus en haut.

Mon opinion sur les Américains se confirme: ils sont a-do-ra-bles! Friendly, gentils, serviables, et adorent la France et les Français!!!

Mon Toto ne connaît pas Rafael Nadal. Jamais entendu parlé. J'ai sauté au plafonf pendant un mois en apprenant cela, en le traitant de tous les noms d'oiseaux possibles. Mais au final, c'est une grande leçon pour moi, et cela me rappelle pourquoi je voyage. Pour ébranler mes certitudes, et ce que l'on croit acquis et évident. Une leçon, car je dois en effet faire le constat que le tennis n'est absolument pas un sport populaire ici. Impossible d'avoir même un résumé de Roland Garros. Et toutes les chaînes de sport font des résumés de baseball, football américain et rodéo. Et il a raison, au final, et je vous le demande à vous aussi: pouvez-vous me citer un joueur de criquet, un joueur de baseball et un joueur de hockey? Certains oui, d'autres non; Mais au final, c'est une belle leçon de cesser-l'ethnocentrisme européen.

Les horaires ici sont très différents. Certains magasins ouvrent à 6 heures. On se lève à 6 heures, on déjeune à 11h, et on dîne à 17 ou 18 heures. J'ai beaucoup de mal. Aujourd'hui, dimanche, on s'est retouvé pour un brunch (sorte de buffet à volonté, entre le lunch, le déjeuner, et le breakfast, le petit-déjeuner). Rendez-vous à 10h30!!!! On avait fini de manger à midi. Bon. Je me suis retouvée dans un resto chinois typique, avec tout écrit en chinois, où le sChinois ne parlent que chinois, sont rudes, froids, et faut pas les faire chier. Thé au jasmin, et de la vraie bouffe chinoise. Assez dégueu, selon mes standards asseptisés de française habituée aux restos chinois de chez moi. Mais une cuisine authentique, je dois avouer. Du coup, j'ai joué le jeu, et j'ai goûté à un mets extra-typique: les pattes de poulets!!! Pas les cuisses, mais les pieds! Avec les cartilages et tout, trempés dans du sang. tout est une frontière mentale, me disais-je alors.

Voilà, je continue ma série demain. Ou plus tard.Ce soir, nuit à l'hôtel à Ontario. Demain, après 3 heures de route, Las Vegas. Il devrait y faire plus chaud, ça va me faire du bien.

Vos commentaires sont les bienvenus!!! Si je suis en retard pour répondre à vos mails, je m'en excuse, j'ai du mal à rester éveillée assez longtemps pour me mettre à jour, et les mails s'accumulent dangereusement.

Au plaisir de vous lire!

Commenter cet article

Sébastien 08/06/2009 11:42

Coucou Laurence,
Je m'apprêtais à laissé un commentaire, mais je me suis rendu compte que François l'avais déjà fais donc je dirai juste que c'est pas faux (ce qu'il dit).
Bizs

Coco 05/06/2009 19:20

En effet, nous sommes complètement largués chez les Marchault-Leguet!!!...
Voilà que tu quittes Dubaï, que tu vas faire ta Pamela à Malibu, que tu comptes bouffer du riz à profusion pendant les prochains mois à venir et maintenant tu nous rapportes un zéro? (Et oui 0 + 0 = ....?????)hihihi
Bref, j'arrête de blaguer mais bon, tu me connais, c'est plus fort que moi...et puis où que tu sois, où que tu ailles, quoique tu vives, je veux que tu n'oublies pas qu'avec Fred nous sommes là, que nous t'aimons très fort et que nous avons une pensée pour toi chaque jour (ouaih,non, sans déconner, bon d'accord, peut-être tous les 2j!)
Vivement que tu arrives, tu vas avoir plein de choses à nous raconter...hum, hum...
On a hâte de te revoir!
Pour ton retour, n'hésites pas à toquer à notre porte si tu veux crêcher sur Paris (jvoulais pas dire, la banlieue...sniffff!)
Bisous bisous belle demoiselle

princesse dubai 05/06/2009 13:42

bon t'es où?
mariée à Las Vegas avec Brandon ?

Leonor 03/06/2009 12:07

Bonjour,

j'ai trouvé ton blog par hasard et je l'adore !! je me demandais juste si tu vas en Thailande ou ailleurs, si tu feras un nouveau blog et si tu l'indiqueras sur celui là, car j'ai beaucoup aimé lire et découvrir les moeurs d'un pays à travers tes articles.

Papounet 02/06/2009 19:44

Si tu as le temps, dans la fenêtre "Infos pratiques", remplace ton (ancien) n° de tel portable à Dubai par celui que tu as maintenant, en attendant de passer à un autre.

Pour le reste, c'est comme d'hab. Dors suffisamment pour voir clair, profiter de ce qui t'entoure, rester maîtresse de ce que tu fais.

Quant au tennis, même moi j'en sais pas plus que Toto sur les joueurs français, et je n'ai même pas l'excuse de m'y connaître en autre chose, alors... Je crois que je m'en tape un peu.

Las Vegas, c'est le contraste entre le désert et la ville, entre le jour et la nuit, entre la démesure de l'inutile et la nasse du rêve. Architecture intérieure-extérieure délire, on passe dans un autre monde, où tout est fait pour que tu te laisses aller à ce pour quoi on espère que tu es venue: laisser ton pognon aux oeuvres locales, appelées ici Casinos.
Bises
A+
Yourpap