Jerash, ou Gérasa

Publié le par Laurence Tissot

Après les étendues désertiques rocailleuses (qui changent des étendues désertiques sableuses des UAE), nous arrivons, le dernier jour, au site archéologique de Jerash.

Stupeur et tramblements: c'est un coin de verdure où colle une rivière. Ou presque. La rivière n'est plus, mais les étendues vertes apaisent nos sens. Et au milieu de ces prairies, des ruines à vous couper le souffle, ma rappelant vaguement, si ce n'était pour la ville en contre-bas, notre Europe chérie, et plus particulièrement l'Italie, Pompéï ou Rome.

Remontée dans le temps, que viendra juste troubler le comportement insupportable de mes punaises. Anika qui se refuse à faire pipi mais qui s'accroupit toutes les deux secondes et avec qui il faut négotier pas moins d'une demi-heure, plainte toutes les deux secondes ("c'est ennuyeux...". Bon, celle-là, je leur accorde, à leur âge, j'aurais sûrement dit pareil!) et bien évidemment, il a fallu les porter. Mais c'est qu'elles deviennent lourdes! 

Je retranscris ici l'article de Wikipédia, version condensée, car mon guide parlait anglais comme moi le turc, et du coup, je suis passée à côté de pas mal de choses. Heureusement, j'ai tapé l'incruste avec les groupes frnaçais et espagnols, dont les guides s'exprimaient eux, très clairement. Et je ne rajouterai qu'une chose: on estime à plus de la moitié les restes encore enfouis et non mis à jour! Ca promet!


Mille photos à consulter sur Facebook (oui, désolée, je passe en moyenne une heure à mettre en ligne 8 photos sur ce blog). Et de belles images en pensée. Sous un temps qui change du froid au chaud instantanément, et vice-versa. Une caractéristique de Jordanie.

"Gérasa a été fondée à la fin du IVe siècle av. J.-C.. Ses habitants ont prétendu que la ville avait été fondée par
Alexandre le Grand en faveur de vétérans de son armée. Cette prétention s'est exprimée tardivement sous la forme d'une monnaie frappée pendant le règne de Caracalla au nom « d'Alexandre de Macédoine, fondateur de Gérasa[2] ». Néanmoins la cité n'a pris son essor qu'au IIe siècle av. J.-C., les fouilles n'ayant pas permis de trouver les traces d'un établissement antérieur[3].

La ville fit partie de la Décapole. Elle fut conquise en 84 av. J.-C.[4] par Alexandre Jannée qui y est mort en 76 av. J.-C. pendant le siège d'une forteresse voisine, Régaba. Elle est prise par le nabatéen Arétas III en 73 av. J.-C., et enfin par les Romains (Pompée) en 63 av. J.-C.. Ces derniers en firent une ville opulente : Gérasa reçut même la visite de l'empereur Hadrien en 129.

Gérasa devient siège d'un évêché au IVe siècle. Elle est ensuite pillée par les Perses en 614, puis les Arabes en 635. Elle subit ensuite plusieurs tremblements de terre, dont le plus dévastateur fut probablement celui de 747-748, qui affecta violemment de nombreuses autres villes de la région. Le coup de grâce lui fut donné par les affrontements entre musulmans et croisés lors des croisades, où le temple d'Artémis fut transformé en forteresse par les Arabes."

Tour d'horizon (sélection de photos difficiles:)

 


Forum ovale au sud de l'ancienne cité



L'arc d'Hadrien, récemment reconstitué

 

Les ruines avec la vallée en contre-bas



Le théâtre sud



Le tétraphyle nord

 

Le temple d'Artémis



Le nymphée
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tissot matthieu 13/08/2009 20:28

Désolé cousine je ne lis que maintenant ces billet, j'ai été beaucoup pris ces derniers temps.
Mais si tu lis ceci je voulais te dire que si tu as besoin d'un coup de main pour mettre des photos sur le blog, tu peux me demander.
Tu m'indique quelle photo tu veux et où, et j'essairais de te faire ça pendant que tu te reposera ;)

bisous

jimmy 16/03/2009 02:08

Superbe photos. Ca me rappel un la Grèce. C'est vrai qu'au court des différents siècles, les religions, les peuples passés par là ont chacuns marqués leur passage par différentes constructions.
Fait nous encore voyager. Bises

cath de panam qui retournerait bien en jordanie 15/03/2009 19:27

bonsoir, Laurence,
tes très belles photos me donnent envie de retourner au moyen orient, c'est vrai que jerash c'est très surprenant et très beau, notre lointain passé avec des peuples dont nous sommes maintenant si éloignés, les religions étant pasées par là....et toi en plus tu as des souvenirs ponctués par les punaises (à ne pas piquer), merci pour ce beau voyage