Question de nuances

Publié le par Laurence Tissot

Pour répondre à un des derniers commentaires laissés sur mon blog, parce qu'il est trop beau pour que je le  laisse passer. Je m'y fais traiter de typique Française passant mon temps à critiquer, et on me conseille donc de rentrer sur Paris.
Eh bien, je dirais que cette personne n'a visiblement pas saisi le but de mon blog, et je crois qu'il me revient de l'aider à en saisir l'essence.

Il y a une différence majeure, me semble-t-il, entre critiquer et être critique. Chacun s'interrogera sur les perceptions qu'il a de ces mots. En ce qui me concerne, je considère que critiquer (qui n'est pas la même chose qu'émettre une critique) est assez négatif et stérile, et effectivement assez français, sans vouloir tomber dans les clichés.
D'où le fait que je sois partie de France (même si l'herbe n'est pas plus verte ailleurs, et que je reconnais à la France mille qualités); le conseil me suggérant de rentrer à Paris devient alors complètement hors de propos.
Emettre une critique est généralement constructif et pas seulement motivé par un mécontentement individualiste, mais par un souci d'amélioration via l'échange d'opinions.
Etre critique, position que j'ai délibéremment adoptée dans mon blog, est un état d'esprit dans lequel on décide d'évoluer pour ne pas se laisser aveugler par ce qu'on veut nous vendre, ou par la superficie des choses.
Et je crois qu'il faut toujours essayer de rester critique. Mais cela n'engage que moi.

Bien sûr que Dubai a ses qualités, ses bons aspects, mais qui s'en soucie? Je veux dire, quel intérêt y aurait-il à parler du soleil jour après jour? Ce blog se veut être un regard, et aussi une page d'humour pour dénoncer une situation qui n'est pas celle que l'on nous vend.
Il n'en reste pas moins, je l'accorde, subjectif et sousmis à mon style d'écriture (que je evendique acerbe, exagéré, caustique, peut-être sans grande surprise à mon image), et ne prétend à aucune exhaustivité. Je ne m'attend pas à ce qu'il plaise à chacun, et évidemment, les articles que je décide d'écrire sont choisis pour leur pertinence en termes d'intérêt. Alors raconter que je mets en général mons de 2 minutes à la caisse du Carrefour, car le service est très bon, et qu'il y a même un gars pour m'emballer mes courses et me les amener à ma voiture, je trouve cela certes sociologiquement révélant, mais loin de fasciner les foules.
Suis-je dans l'excès inverse? Qu'on me le fasse savoir. Mais je souris.
Et puis, si un jour je dois me retrouver en Chine, je préfère m'entraîner concernant la notion d'esprit critique!

Qu'on se le tienne pour dit.

Commenter cet article

coco 25/02/2009 19:46

Oh et puis mince alors, moi aussi je me dois de réagir face à de telles lignes! Nous sommes dans un pays dans lequel nous avons la chance de connaître la liberté d'expression alors on s'exprime!!! Et on en possède d'autant plus le droit lorsqu'on dispose d'une plume aussi magique et "coulante".
Par contre, nous disposons aussi de la liberté de ne pas lire des textes ou chapitres qui ne nous plaisent pas, personne ne nous oblige à le faire...
alors, à bon entendeur, salut!

cath 23/02/2009 06:37

merci amour de Laurence pour cette gentillesse à mon égard.
De plus je suis extrèmement fière d'être "citée" sur ton blog qui va être lu par "all around the world" aïe !
notre rencontre était sûrement écrite dans les étoiles! et tu es une des plus grandes étoiles rencontrée dans ce monde de paillettes superficielles et de pacotilles . Merci merci I adore you you you

laurent pommier 21/02/2009 14:51

L’esprit critique est une démarche de remise en question des opinions et de leurs arguments, du vocabulaire utilisé, de la représentation du réel, de la source émettrice (personne, média, institution, expert, organisme, etc.).

Cette démarche peut permettre de les cerner, les distinguer, les situer par rapport aux débats, jusqu’à en démonter la logique. Ce qui est important c'est de ne pas sanctionner les erreurs, mais de les utiliser. Chacun doit être amené à construire et défendre ses propres opinions, de prendre conscience de la diversité des opinions et des sources d’information, puis de prendre conscience que l’argumentation est l’outil qui légitime l’opinion.

maman 21/02/2009 10:25

ma fille,
je n'écris pas souvent sur ce blog,j'aime mieux le lire.Je ne suis peut-être pas objective mais ne change rien à ta façon d'écrire et à ta façon d'être.Quand je te lis,j'ai cette impression que tu es avec moi,et j'en oublie les kms qui nous séparent.je t'envoie plein de gros bisous,maman

mamdom 19/02/2009 20:14

Je suis d'accord avec tout ce qui a été dit. Tu es peut-être un peu de Marseille quand tu nous racontes les choses. Mais quel intérêt pour toi d'écrire ces évènements de façon platonique et pour nous de les lire. J'aime ta façon d'écrire, ne change rien. En plus, je suis persuadée que même en étant à Paris, tu nous raconterais les choses de la même manière, avec humour et folklore. Moi, j'adore lire ton blog, le soir après une journée de travail. C'est une bouffée d'oxygène.
Qui a dit que l'ironie était la politesse du désespoir?
Bisous