Ramadan Kareem!!!!

Publié le par Laurence Tissot

Bon, je m'attaque au gros dossier, l'article de fond politico-religieux-ethnico-sociolo-potin du mois: mon premier Ramadan en pays musulman!!! (Oserais-je écrire: "et j'espere bien le dernier!!!")
Sujet à prendre avec des pincettes. Sujet religieux, donc censuré
. On ne plaisante pas avec ces choses la. Meme si moi, ca me fait autant marrer que chier à mourir.
Je vais essayer de vous faire voyager dans cet univers délirant de mon mieux. Avec recul, autant que faire se peut, via une analyse qui restera décidement subjective.

Ramadan Kareem, ou Joyeux Ramadan, sont deux mots qui envahissent journaux, radio, restaurants fermés, magasins fermés, panneaux publicitaires. Ca me plait, je souhaite un Ramadan Karrem à tout le monde! Apres quelques jours (le Ramadan a debuté le 1er septembre), j'ai préferé souhaiter un Iftar Kareem (Iftar est le nom qu'on donne au grand repas du soir qu'ils célebrent généralement en famille, entre amis, de maniere faste et festive lorsqu'ils cessent le jeûne). Ca me parait un peu plus sympatoche. A noter que la plupart des restaurants, hotels, centres commerciaux, organisent des Iftars grandioses et coûtant les yeux de la tete...

En quoi consiste le Ramadan? De maniere générale, c'est un mois de jeûne, entre 5h30 et 18h40, ou tout est interdit, par solidarite envers les plus demunis de ce monde: nourriture, chewing-gums, eau, boissons en tous genres, cigarettes, sexe, musique, tout. La priere et la charité en sont deux éléments clé.
En théorie. Car ce que je vois surtout, depuis une quinzaine de jours, ce sont des hommes et des femmes qui subissent une tradition à la con (qu'on me montre ou il est ecrit dans le Coran qu'on doit faire Ramadan), aussi hypocrite que dangereuse.
Je dis dangereuse, car ne pas boire ni manger de la journee lorsqu'on travaille sur des chantiers en plein air sous 40 degres, c'est limite... Beaucoup sont deshydratés, chancelants, tres affaiblis. Ce qui contribue à un affaiblissement general de l'activité, mais aussi à des accidents en tous genres. Je suis tres prudente sur la route. Il y a une sorte d'impatience, d'inattention, qui flotte et qui est palpable. Bon. Soit. Je dis hypocrite car dans l'absolu, la plupart passent leur temps à se plaindre (ce que je comprends, mais ou est le concept de solidarite lorsque tu attends, cigarette a la main, depuis 18h30, pour t'en griller une? lorsque tu manges à profusion comme un glouton toute la nuit?)

De fait, toutes les grandes surfaces augmentent leur chiffre d'affaire de 20% pendant le Ramadan. L'Iftar est une espece d'orgie de nourriture. Je compatis avec ces femmes qui, toute la journee, préparent ces festins, manipulent la nourriture, la hument, la voient, sans pouvoir se restaurer.
Un peu partout en ville, des Iftars publics sont organisés. C'est au moins ca de bon: un coté social et familial hors pair. En contre-partie, le pays tourne un peu au ralenti. Tous les magasins modifient leurs horaires. On ouvre plus tard, car on prie et mange jusqu'au lever du soleil. On ferme une bonne partie de l'apres-midi, pour permettre aux Musulmans de faire la sieste (et faire ainsi passer quelques heures). On ouvre par contre plus tard le soir. Les choses vont plus lentement. Les esprits aussi.

Andy, mon patron, a par exemple été convié hier à une super reunion à...     ...23h ! Meeting qui s'est terminé a 2h30 du matin. A croire que la vie de famille ne doit pas faire partie des priorités numero un du Ramadan.

Le pire reste quand meme que la moitié des magasins, taxis, services publics ne fonctionnent pas. C'est un pays paralysé. Tous les restaurants ferment toute la journée. La plupart font quand meme des plats à emporter ou à se faire livrer. Et quelques restaurants prennent l'option de bacher leur vitrine pour permettre aux non-Musulmans de se restaurer. Mais tres peu. Et honnetement, c'est assez desagreable, par experience, de se retrouver à bouffer dans le noir à midi, derriere des rideaux opaques, comme si tu faisais quelque chose de mal.  La ou ca devient interessant, c'est que tout le personnel est maintenu, et payé. A ne pas faire grand chose. Ils nettoient. Nettoient. Et nettoient. On paie 12 mois de salaire, et on a 11 mois de rentrée d'argent. C'est tres moyen. Alors il n'est pas rare de voir le personnel se faire chier à mourir, et meme dormir une petite sieste.
A l'entrée de chaque etablissement, des panneaux renseignent les clients sur les conduites à tenir, les codes vestimentaires en periode de Ramadan. Pas d'epaules decouvertes, pas de decolletes, pas de jupes ou de shorts au-dessus des genoux. Du moins jusqu'au soir. Apres... Les hotels pour riches echappent à ce genre de conduite. On continue la vie comme si de rien n'etait...

Au debut, j'etais vraiment tres attentive à chacun de mes gestes. D'autant plus qu'Asif est souvent dans la maison. J'evite donc de siroter mon verre devant lui qui pete de soif. Je porte des hauts avec manches. Bon. Et puis tres vite, ca commence à etre casse-couilles. Tu ne peux rien faire, tout prend un temps fou, tu as soif apres le sport, il te faut attendre d'etre dans ta voiture et de boire en juif en te cachant. J'ai meme repris un ou deux chewing-gums, et si je croise quelqu'un, j'arrete de macher. Mais moi, j'ai soif et faim!!!

Comment se traduit concretement ce qui se passe ici? En principe, comme je le disais, il s'agit d'un mois de solidarité, de bonté, de don de soi. Les journaux locaux donnent des conseils sur les bonnes actions qu'on peut realiser. Ce qui me fait doucement marrer. Laisser passer une voiture à un cédez le passage, abandonner un livre dans un jardin, payer un café à son voisin, laisser un pourboire plus important que d'habitude, céder son taxi à quelqu'un, etc. Donner son sang fait partie des bonnes actions. A noter qu'à Dubai, comme partout ailleurs, j'ai cherche à donner mon sang, mais un seul hopital est equipé pour les prelevements... Et faut que je me renseigne mieux, mais j'ai entendu dire que je ne peux pas donner mon sang si je suis une femme celibataire. Je comprends. Il a tellement moins de prix que celui d'une femme mariée... Pas étonnant qu'ils n'atteignent pas leur quota de donations! Ca, c'etait pour l'anecdote.

 Juste pour l'anecdote aussi, je dois parler des taxis ici. En période normale, ca fonctionne plutot pas mal. C'est bon marché. Efficace. Et à part le fait qu'ils sentent la sueur et que tu ne comprends pas un traitre mot de ce que le chauffeur te dit, sauf lorsqu'il te demande plus d'argent que le prix de la course, parce que tu comprends, la ou j'habite, c'est loin, et il va pas trouver de clients, ca roule. Sans jeu de mots. Bon, en periode de Ramadan, nous sommes face à une pénurie de taxis. Entre la priere, le reveil tardif, la sieste, pas facile de trouver un taxi. Surtout en matinée. (J'en ai fait l'experience en sortant de l'hopital apres des prises de sang, sous une chaleur de plomb, et ou j'ai du marcher plus de 30 minutes, à moitie vaseuse, pour trouver un taxi...) La ou ca devient vraiment chouette, c'est que les chauffeurs en ont conscience. Et ils "selectionnent" leurs clients. Et devinez quoi! On devient patriotique à mort... Les Indiens chargent des Indiens, les Pakistanais des Pakistanais, les Nepaliens des Nepaliens. Chaque nationalité se reconnait aisément par les facies ici. On aurait l'air de cons en Europe, si on devait selectioner les Suisses des Belges, les Allemands des Anglais, les Francais des Espagnols. Et comme je l'ai deja expliqué, à chaque profession correspond une nationalité ici. Majoritairement. Ce qui implique que les Philippins, par exemple, ne trouvent pas de taxis!!! Car les Philippins sont serveurs, caissiers, balayeurs, pas chauffeurs de taxis!

Le journal Time Out Dubai (on trouve d'autres versions all around the world, Time Out New York, etc.), un magazine hebdomadaire, avec les horaires des films, les programmes tv, les shows musicaux, les coordonnées des principaux centres sportifs, mais aussi des articles sur la vie quotidienne à Dubai, titre son magazine: 10 manieres d'etre genereux pendant le Ramadan! Et ca vaut le detour... Leurs idées revolutionnaires, qui selon moi, donnent la mesure du désastre: recycler (et apres le Ramadan, on rebalance tout dans l'etang le plus proche????), enlever les sonneries kitsches de son téléphone portable, genre grenouille qui pete, Rihanna qui chante, et autres rejouissances, et laisser son siege à quelqu'un qui n'en n'a pas reellement besoin. C'est-y pas mignon?
 La plupart des articles sont destinés à expliquer le Ramadan aux non-Musulmans, parce qu'en effet, on a besoin de quelques explications. Et en gros, on te dit qu'il faut etre respectueux (concept qui selon moi, devrait s'appliquer à l'année) et surtout tres patient. Que si Mohammed est lent à sa caisse, c'est pas de sa faute. Que si Ali te grille le feu rouge, faut le comprendre, il n'a pas eu sa dose de caféine. Bon, apres 15 jours de ce cirque, aussi appelé Holy Month, je commence à etre moins patiente face à des gens qui "tirent parti" de cette situation. On te pousse à la caisse, on prend ta place, bref, on a tous les droits, parce que nous, on jeune... Soit.

Qu'on ne me méprenne pas. Je respecte. Mais ma question est la suivante: suis-je sure que l'inverse s'applique reellement?

Le pays est aussi paralysé sur les routes. Les écoles, par décret officiel, doivent toutes fermer à 14h. Alors forcement, ca crée des soucis. Dans une ville déja au bord de l'asphyxie sur la route, pas tres organisée, avec deux axes principaux engorgés aux heures de pointe, le carnage et le chaos s'installent vite quand toutes les écoles adaptent les memes horaires. Pour exemple, je mets en temps normal 15 minutes pour emmener les filles à l'ecole. Là, il me faut 1h15. Et gare à ne pas mettre la musique trop forte. Car la musique est interdite.

Bon, qu'en est-il des femmes et des enfants? Les enfants echappent à la regle. J'ai demandé à Asif à quel age ils commencaient à observer le Ramadan. Ca depend visiblement des parents, c'est un peu plus strict pour les garcons, qui commencent generalement vers 12 ou 15 ans, suivant les familles. A 17 ans, tout le monde adapte le rythme. Les femmes qui ont leurs regles échappent à la regle. Mais elles doivent rester à part, car jugées impures en ce mois de purification. Ceci dit, elles ne la ramenent pas trop, car aucune n'aime décemment avouer qu'elles sont dans leur mauvaise periode. Une periode, je l'apprends, qui dure comme par magie 15 jours pendant le Ramadan!!! La nature fait bien les choses quand meme... Faudra que j'essaie ca, d'avoir mes regles 15 jours de suite pour pas aller bosser!

Un peu de culture G: les 10 premiers jours du Ramadan concernent la notion de pardon. Les 10 suivants, celle de pitié. Et enfin, et ce sont mes préférés, les 10 derniers jours sont destinés à t'enlever de la liste des ames allant au purgatoire. Bon, j'ai pas vu les tickets comme à la charcuterie, alors j'aimerais bien savoir comment ca s'organise ce merdier...

Un mot, enfin, sur le comportement de ces hommes. La frustration alimentaire n'est rien, d'apres mon resssenti, face à leur frustration sexuelle. Je le disais. Tres palpable. En fait, depuis presque un an que je vis ici, c'est la premiere fois que je me fais accoster sans scrupules par des hommes arabes. Les regards sont plus insistants, plus salaces aussi. Et les propositions tombent de partout. C'est tres surprenant venant de ces hommes, qui d'ordinaire, ne m'adresseraient à peine la parole. Et là, c'est à peine s'ils deguisent leurs arrieres-pensees. J'ai donc une pensee pour les femmes qui cuisinent en respectant le jeûne, et une autre pour les prostituees qui vont prendre cher a la fin du Ramadan.

On l'aura compris, je reste sceptique face à cet etat de fait. Car une fois de plus, il s'agit d'obéir à des rites stupides et primaires pour racheter ses péchés et se sentir un peu moins coupable en ce bas-monde. C'est aussi con que d'aller bruler des cierges le dimanche ou je ne sais quelles autres superstitions ancestrales.
Moi, je vais lancer une religion ou il faudra chasser des lapins et les peindre en rose pour racheter son ame. C'est pas plus debile.

Mais bon, Ramadan Kareem quand meme!

Commenter cet article

cath 19/09/2008 20:05

Bonjour Laurence, merci pour ton article et les commentaires qu'il a suscité, j'avais eu il y a quleques jourd ds les Echos un article sur le business du ramadam, période d'augmentation très importante de la consommation ( nourriture, vêtements, cadeaux en tous genres), etil y a ds le Courrier International de cette semaine un artcile sur les fatwas des imans algériens durant le ramadam, assez hallucinant ... je ne comprends pas vraiment le ramadam, mécréante et cartésienne que je suis; en tous les cas bon courage, Laurence,la moitié est faite, à bientôt

jl 19/09/2008 12:12

chère laurence,

le ramadan c'est dans le coran: sourate II, verset 183 et suivants... bien sûr c'est comme toujours assez flou et l'organisation de la chose a du avoir lieu plus tard avec l'analyse des Hadiths. Les hadiths, comme tu le sais sans doute, c'est les paroles du prophète. le problème, c'est que ce qui a été enregistré comme paroles du prophète par les théologiens recouvre l'équivalent de plusieurs encyclopedie universalis et que cela aurait impliqué un prophète parlant jour et nuit pendant toute sa vie. dedans, il y a boire et à manger si j'ose dire: de quoi faire de l'islam une religion d'amour ou bien une tyranie totalitaire... au choix, à la carte et le fromage ou le dessert en somme... Une remarque similaire peut étre faite au sujet de toutes religions: le pire ou le meilleur est possible vu la masse et la complexité de ce qui est considéré comme le vrai.

ton expérience du ramadan me rappelle mes expériences du ramadan en syrie et en indonésie: une certaine solitude pour l'étranger, des problèmes pour trouver un resto mais surtout le plus dur est de trouver le bon moment pour boire, question importante quand il faut 35° à l'ombre... Une hausse de la tension dans l'air, une plus grande aggressivité, surtout ressentie en syrie.

quand aux absurdités rituelles, sur les règles, la façon de se laver, etc, j'en ai des bouquins entiers car les théologiens islamiques ( genre al ghazali: "les piliers du muslman sincère") se sont réellement masturbés le cerveau pour établir un mode de vie "islamiquement correct". tu peux y apprendre entre choses utile (pages 279 et suivantes du bouquin d'al ghazali) qu'il est inopportun d'uriner en direction de la mecque, qu'on doit se racler trois fois la gorge à ce moment là, qu'il ne faut pas se nettoyer avec un os ou du crottin sec mais avec trois pierres (aie!) le tout en prononcant la formule rituelle " seigneur, purifie mon coeur de l'hypocrisie et éloigne mon sexe de la débauche"... à méditer...


sur cela, bon ramadan

Papounet 19/09/2008 01:56

"La religion est une béquille pour une claudication dont je ne souffre pas."
Gilles TISSOT
Kareem Bisous
Your pap

coco 18/09/2008 18:27

Ah la la...le ramadan...J'avais presque oublié.
Ca faisait 1h qu'on ne m'en avait pas parlé!
Et oui Laurence, je pense bien à toi durant ce long mois de ramadan et ça me rappelle un peu plus où je travaille. Si ce n'est qu'ici, c'est encore pire, tout est extrême et le comportement de certains musulmans (et heureusement seulement certains!!!) vire au ridicule et au nimporte quoi. Enfin, je pense devoir être confrontée à cette religion pour encore quelques années...ZEP oblige!!

Gaétan 18/09/2008 11:03

Sur ce, ça m'a creusé, j'vais m'enfiler un verre de vin de messe, ça ira très bien avec la côtelette de porc et le pot de moutarde qui me font de l'oeil depuis hier soir au fond du frigo...