Ma rubrique divers

Publié le par Laurence Tissot

Comme a chaque fin de sejour, la ou l'on laisse un peu de soi, je reprends mes photos et selectionne des moments, des anecdotes, des prise de vue. Des bouts de la-bas que j'aime partager avec vous.
Je joins donc, en vrac, quelques photos de mon sejour a Southampton:

La baie d'abord, semblable a toutes, et pourtant si differente:
 

Une maison creative/ecolo. Les Americains sont tres branches produits bio (organics, in English). Tout est bio, ou presque, tout est Low fat, ou bpresque, tout est hyper oriente vers une diete relqtivement equilibree. Et puis les Starbucks, Mac Do, JFK, viennent foutre le bordel la-dedans... Dommage. La bouffe reste une desolation des plus totales. Aucune specialite. Le desert. Le neant. Ah non, je mens, on m'a fait gouter des marshmallows cuits avec du chocolat et une sorte de biscuit en guise de sandwich. J'ai hesite entre vomir et foutre le feu a la maison. J'ai finalement opte pour l'option A dans B.


Puisqu'on est dans le typiquement americain, je ne pouvais manquer cela:
 (Que Dieu benisse nos soldats)

Avant ma traditionnelle photo coup de coeur, c'est avec une fierte et un honneur incommensurables que je vous presente ma derniere creation artistique:


Le complexe est donc pourvu d'une entree principale avec gardiens, d'un fort central et d'un pont d'acces, dedouves, de tunnels, de voies de secours, d'un village annexe, et d'un lac en contre-bas. 3 heures de travail acharne a expliquer a des gamines que non, elles ne peuvent pas essayer de faire le pate central en marchant sur les autres tours et que non, c'est pas pourri parce que ca ressemble pas au chateau de Cendrillon. P'tites connes.
Bon, je vais demander une indemnisation en accident de travail, car j'en ressors avec des coups de soleil a faire peur. Preuve a l'appui.

 

Tout commentaire desobligeant est bienvenu. Coco, speciale dedicace a toi. Pour ta rentree scolaire, j'enleve le haut! Lol! Bon, toujours est-il que depuis, je ne porte plus de bikini, et que personne n'y voit que du feu, la marque faisant office. Hi hi!

Enfin, un peu de poesie dans ce monde de brutes defaites, ma photo de la semaine:


J'en vois deja me dire: 'ouais, bon, c'est la mer, quoi! Enfin, l'ocean'. Mais il y avait comme une lumiere, une etrangete de couleur, un retirement des ombres, une provocation des elements ce jour-la, que je n'oublierais jamais.

Commenter cet article

jimmy 31/08/2008 02:38

tu as un verso plutot rougeot, qu'en est il du recto? Tu vas pouvoir jouer le petit chaperon rouge en costume naturel! Tu en profitera pour porter quelques recettes dans ta maison de bois!

coco 30/08/2008 12:23

Hello, et bien écoute, je suis touchée que cette photo si mémorable me soit dédicacée en tout premier et non pas à un homme...J'espère au moins que tu avais pensé à glisser un bidon (et non un tube) de BIAFINE dans tes bagages!
Bon et puis, comme tu t'es dévouée la première, "CORPS" et âme, peut-être que tu en entrapercevras un bout de moi le jour de mon mariage...LOL!!!
Affaire à suivre...
En tout cas, ravie d'avoir enfin des nouvelles et de voir que tout va bien.
Gros bisous

Papounet 30/08/2008 00:55

Fectivement, la sage continue.
Bon, d'abord, c'est pas JFK, c'est KFC, le machin berk ! JFK, c'est le président qui a initié la guerre du viet-nam, à la rigueur un des aéroports niouyorquais. A travaillé comme lapin dans un stand de tir dans un bled texan, où il a perdu son emploi. KFC, le vieux barbon, Kentucky Fried Chicken, te vend des ailes de poulets industriels panées à mort avec des sauces au goût dégueu basique très très prononcé pour que t'ais l'impression que ce que tu manges a du goût. C'est vrai que sur le plan de la bouffe, c'est nettement moins évolué que les maisons ou les bagnoles. Ça doit aider à garder la ligne, non ? Rien qu'à regarder ton assiette, ta faim disparait pour laisser place à l'obligation de se nourrir. Et tu te dis que c'est pas gagné. Choisir entre pas-bon-vert-jaune, et dégueu-rouge-marron, deux à trois fois par jour, ça lasse.
Heureusement que tu peux te reposer à faire des châteaux de sable. C'est pas du gâteau non plus ? Oui, il y a, semble-t-il, quelque manque de coordination entre les équipes de construction, voire d'organisation, enfin bon, c'est le bordel, elles marchent dedans, dessus, ça s'écroule un peu sur les bords, mais finalement, c'est joli tout plein. Manque qu'un petit drapeau étoilé sur le donjon, ou une tour restante, pas complétement déglinguée, y'en a plus beaucoup, t'as qu'à le mettre sur le seau, il a l'air entier. Sinon, c'est vachement bien, on dirait Carcassonne. Si ! la forme. Le détail, on dirait plus les mastabas du Haut-Nil, mais c'est parce que ça tient seulement quatre, cinq mille ans. Après, ça s'use un peu.
T'es chou comme tout, déguisée en crevette. LA prochaine fois que tu traînes au soleil, mets de la crème à bronzer. Ils en donne avec les ailes de poulets, chez Ken-machin-chose.
La mer était bonne ? comme on dit à Marseille.
A bientôt à Doux-Baille ?
On t'embrasse.
Your pap

Leonard Shelby 29/08/2008 22:11

Content d'avoir de tes nouvelles.
Contrairement à la légende de la photo, tes seins semblent se porter à merveille, qu'en est-il du reste?