Les différents moyens de transport

Publié le par Laurence Tissot

Petite rubrique spéciale sur les différents moyens de transport que j'ai pu voir, ou emprunter.

L'avion, d'abord, et un petit clin d'oeil pour la compagnie Cathay Pacific, car au retour, après une rreur, je me suis retrouvée en Business Class jusqu'à Hong Kong. Bon, le vol Hong Kong-Mumbai, Mumbai-Dubai fut moins rigolo. Assise entre deux Indiens à l'odeur très prononcée, visiblement prêts à tout pour me séduire, me regardant dormir, et avec en prime, l'air conditionné en panne une fois sur deux... Je peux vous dire que j'ai failli descendre en Inde lorsqu'on s'est arrêtés faire le plein! D'ailleurs, ca se passe comment: le pilote jette les clés de l'avion et sort au pompiste: "le plein Svouplait"?

Alors commençons par le plus typique: les fameuses Jeepneys, des jeeps des Marines recyclées en mini-bus et colorées le plus souvent aux couleurs de Jésus-Christ... On s'entasse dedans, quand il n'y a plus de place, on peut toujours s'accrocher sur le toit ou à l'arrière.


Passons ensuite aux famuex tricycles, qui inondent les rues et déboulent de manière plus ou moins anarchique.
On peut y monter théoriquement à 3, mais comme on le sait bien, à moins de 3, c'est pas rigolo...
A noter: les tricycles à Boracay ont des designs un peu différents. Et pour info, une course coûte en moyenne quelques francs...


Je continue: un clin d'oeil tout particulier aux véhicules des sapeurs-pompiers. J'adore... Avec le trafic, ceci dit, pas le temps d'arrivr sur les lieux... Ce qui est également le cas des ambulances. Les Philippines sont un désastre en la matière. Mieux vaut ne pas faire un infarctus du myocarde, sinon, on est mal...
 

Enfin, à Boracay, nous avons emprunté tous types de bateau. C'est aussi typique que charmant... Un peu bruyant, mais avec les vagues assez houleuses, j'ai passé de bons moments, les pieds dans l'eau, la tête dans le ciel bleu. La photo avec les deux hommes poussant chacun de leur côté, c'est à la suite d'un "petit accident" de parking. Eh oui, pas facile de faire un créneau avec un bateau de cette envergure!!!
 
 

Commenter cet article

coco 20/05/2008 18:18

Ahh! J'oubliais: il va vraiment falloir songer à changer de crème solaire et envisager plutôt un indice 100 (parce que si on se réfère à une certaine photo en gros plan: bonjour les dégâts!!!):-)