Dernières news

Publié le par Laurence Tissot

Eh bien, pas grand chose sous le soleil de Dubaï. Enfin si, cela, le soleil. Ca y est, on est en plein dans les beaux jours, on atteint les 32 degrés dès 10h du mat. Il y a 2 jours, j'ai fait un tennis avec un ami entre 12h et 14h. Beaux coups droits, et beaux coups de soleil. Donc miracle, je bronze! 

Quoi d'autre? Ah oui, les jours fériés. Ca faisait longtemps. Jeudi, c'est férié pour cause de l'anniversaire du Sheik. Vendredi, samedi, week-end. Dimanche, c'est Pâques. 4 jours de folie pure m'attendent. Youpi! Je saute au plafond.

En avril, du 2 au 9 plus exactement, nous partons en Egypte. Là oui, je saute de joie! Un rêve va se réaliser pour moi, même si j'ai conscience qu'avec les petites, notre itinéraire et nos visites ne seront pas harassantes ni roots.

Côté social, j'attends que ça passe. J'ai tendance à rester dans mon coin, mais je ne deviens pas anti-sociale pour autant. Disons que je me préserve un peu... J'ai fait le ménage.
Côté santé, la fatigue, toujours, les yeux explosés, mais on survit.
Côté sport, quotidiennement, comme seule échappatoire à l'ennui et aux mille questions.
Côté moral, des hauts, des bas, mais là encore, de quoi se plaint-on?
Côté gamines, je crois que je me décerne la palme de la patience infinie. Nos relations ont beaucoup évolué, elles me trouvent même drôle et pensent que je serai une super maman. Des progrés, donc! Je suis en effet devenue un modèle de patience, d'écoute, de stimulation par le rire et les jeux. Qui l'eût cru? J'y perds les 90% de mon énergie, et je suis dégoûtée à vie d'avoir des enfants, mais au moins, maintenant, j'assume cette certitude! 

Comment expliquer à la petite que si j'enlève mes lunettes, je ne vois rien, même si j'essaie aussi fort que possible. Elle se vexe: "Mais essaie!!" Euh, comment te dire?
Comment consoler la grande qui pleure à la mort parce que même si elle porte un costume de fée (qu'elle a changé 10 fois pour mon plus grand plaisir de ranger ses affaires derrière elle), elle ne se sent pas fée pour autant? 

Comment arriver à leur faire comprendre que je ne peux pas simultanément me trouver à deux endroits de la maison, attacher les ailes de fée à l'une tout en réparant le collier de l'autre, qui est cassé de chez cassé, et que même si je m'appelais Mac Gyver, Merlin l'Enchanteur, David Copperfield ou Dieu, je ne peux pas réparer son p.. de collier! Et elle : "mais non, c'est pas cassé!" Bon, bah si tu le dis... Qu'est-ce que tu veux que je te dise? Et oui, attends, ma puce, je finis avec ta soeur, je l'aide à enfiler son costume (le 4ème qu'elle met en 10 min), oui, j'arrive, non, ne hurle pas, j'arrive, je suis là, ne pète pas un cable, mon Dieu, il me faut 18 mains pour tout leur faire! 

Comment leur faire comprendre que lorsqu'elles me demandent un verre de jus d'orange pour le petit déjeuner, puis finalement, du cranberry juice, puis non, finalement du chocolat au lait, mais pas dans ce verre-là, dans le rose, et puis avec une paille, non, deux, et un autre verre à côté pour son chien en peluche, et que 10 min se sont écoulées pendant lesquelles je garde le sourire, j'ai changé 4 fois de verre, oui, il y a de quoi perdre patience... Mais je garde un sourire intact, Email Diamant pour enfants, puis je vais me taper la tête contre les murs.

Ah, et quelqu'un a-t-il une solution pour essayer de faire comprendre à la petite que je ne peux pas mettre Pause lorsqu'elle regarde un dessin animé à la TV? Non, Anika, ce n'est ps un DVD, je ne peux pas. "Si, tu peux! Tu l'as déjà fait!" Non, c'était un DVD. Mets pause! Je ne peux pas! Mets paaauuuuussseee! Pourquoi t'es méchante avec moi, Laurence? Maman, elle, elle met pause quand je lui demande. Bon, alors là, je déclare forfait. 

Mes principaux combats sont donc : leur faire se laver les mains (car même si elles ne s'essuient pas elles-mêmes, ca ne les dispense pas du lavage de mains, et oui, il y a quand même des microbes, et non, je ne veux pas garder le secret, et ne rien dire à maman...), les faire manger, les faire s'asseoir lorsqu'elles mangent, ne pas s'essuyer sur leurs habits, utiliser leur fourchette, finir leur assiette, me laisser leur brosser les cheveux, leur faire mettre des chaussures, leur faire comprendre qu'elles auront les frites une fois le poulet fini, et j'en passe et des meilleurs. 

J'en passe et des meilleurs. Mille anecdotes pourraient compléter cet article. J'en aurai de belles à vous raconter pour les longues soirées de vos hivers français.

Bon, une petite note optimiste, dans ce monde cruel que sont les enfants: je jouais à la marraine avec Anika, elle avait 2 baguettes magiques. L'une pour transformer les humains en animaux, une autre pour transformer les animaux en humains. Je lui demande en quoi elle veut me transformer, elle me dit, en toi-même, car tu es super comme tu es, et que je ne veux pas une autre nanny...

Commenter cet article

jl 21/03/2008 02:04

lau. je suis d'accord pour t'aider à militer pour la dépénalisation des châtiments corporels pour ces pestes. y'a des féssées qui se perdent

coco 19/03/2008 18:23

Ecoute, je crois qu'après tout ça, M6 va se battre pour signer un contrat avec toi et tu remplaceras haut-la-main notre "super nanny" française.
Par contre, il faudra que tu penses à t'attacher les cheveux et à mettre tes lunettes pour vraiment être crédible....bye bye et je ne dirais qu'une chose: VIVE LES GOSSES!

Papounet 19/03/2008 01:53

Bonsoir ma Zouz
Alors tu fais hamster, maintenant ?
Trash comme boulot. Cool. Tu te fous des tas de conneries dans les joues pour faire Walt Disney, et t'hibernes. Oui, je sais, pas facile quand il fait 32°C...
Tu serais une super-maman ? mais dégoûtée à vie d'avoir des enfants ?... mais tu as des enfants! Deux, qui marchent pas au 24 volt continu mais au 220 triphasé. Et puis elle a raison, la petite. Si tu vois rien sans lunette, essaie ! Et va mettre en douce des verres de contact, pour lui montrer que tu y arrives, mais tu veux pas le faire tout le temps parce que T'AIME BIEN PORTER DES LUNETTES! Sans blague...
Bon. Tu lui as changé 4 fois de verre. Mais au moins, est-ce que le chien en peluche a eu à boire ? Il voulait quoi, lui ? Du jus d'orange au chocolat, de la menthe au beaujolais, un thé-bière ? Il a arrêté le canard WC-gin ? C'est toi qui as fini par le boire ? Ça secoue, hein ? Au début, parce qu'après on s'habitue. On garde un sourire intact, puis on va se taper la tête contre les murs. Oui, t'as remarqué ?...
En tous cas, belle école de patience, que tu fais là. Sans violence, sans heurt. Avec des tonnes de culs-de-sac, de voies sans issue, de dérapage mental, d'illogismes enfantins. Le cartésianisme, c'est comme tout, ça s'apprend. C'est pas vraiment inné, il y en a pour des années à accepter l'acceptable. Alors, l'inacceptable...
"L'absurdité vient de la confrontation entre un univers irrationnel et l'homme qui a besoin de logique." Albert Camus.
C'est sur cette belle parole d'un grand connaisseur que je t'abandonne à tes rêves d'enfants, à tes délires et fééries magiques, tes voyages de pierrot-la-lune et de petit prince qui parle avec le renard qui cherche un copain. Garde quand même un pied dans le pays des enfants, ça peut toujours servir, la mémoire.
Bises de tous, et ça fait du monde.