Ouverture d'esprit

Publié le par Laurence Tissot

Pour la première fois depuis que je suis ici, je me suis confrontée à une barrière que je n'ai pu franchir. Une barrière gastronomique. Je veux dire que jusque là, je m'adapte. Et avec brio. Avec qui? Et là, non, vraiment, j'ai pas pu. Asif s'est arrêté achter à manger dans une cantine publique, un truc spécial. Bah ça porte bien son nom, et c'est aussi dégueu que ça en a l'air. Alors non, j'ai pas pu. Mea culpa. ais je tiens à vous en faire profiter! (et non, vousne révez pas, le truc gluant c'est bien de la graisse animale baignée dans de l'huile!)
DSC00519.JPG

Commenter cet article

coco 02/01/2008 10:50

Ah là là, je vois que tu commences à regretter notre bon vieux rustique et notre emmental (made in Normandie...)!
Bon, en tout cas, je profite de cet article pour te souhaiter de tres bonnes fêtes (un peu en retard, on était à Tours...) mais surtout une excellente année 2008 qui j'éspère t'apportera encore plein de richesses autant intellectuelles que culturelles dans cet univers si...particulier qu' a l'air d'être Dubai...Et pour finir, rien de tel que de te rappeler les qqs mets engloutis pendant les fêtes en France: foie BIEN gras, saumon fumé, dinde BOURRE de farce, bûche avec plein de couches de parfuns différents façon mille-feuille...ah, mais c'est si bon!!

jl 31/12/2007 18:30

pourtant de la graisse à l'huile c'est parfait pour faire le plein d'énergie quand on a une vie aussi active quee toi... ;)

Papounet 30/12/2007 06:19

Tu sais, ici aussi, parfois, on mange des trucs peu ragoûtants. Des abats, par exemple, et pas vraiment diététiques. En ce moment, on mange du foie gras, avec Cat, hé ben à la dixième tranche, on se force tellement c'est écoeurant. Alors on fait passer avec du Sauterne. Et on fait passer le Sauterne avec du Champagne. C'est dur les fêtes rituelles, ici aussi...
On t'embrasse.