Plein d'infos

Publié le par Laurence Tissot

Oui, je sais, j'ai un train de retard, mais le lendemain de notre retour, nous sommes repartis pour ue nuit dans le désert, et en revenant, Internet ne marchait plus pendant deux jours... Alors essayons de récupérer le retard. 
Je vais répondre à certaines questions qui m'ont été posées:

1/ Ce que j'ai eu pur Noel:
 Un steack français (lol!), un foulard pur cachemire de la part de Valérie, un foulard de la part de Zeev, le frère aîné (et seul garçon parmi cette tripotée de filles), une robe de la part d'Ariel (la fille parmi les 3 grandes avec laquelle j'ai le plus d'affinités), un pareo, et des colliers de la part des filles (qui ne croient pas au Père Noël, puisqu'on ne cultive pas ce mythe dans les familles juives). J'avoue que ça me fait bizarre, eles ont emballé les cadeaux, les ont vus. pas de magie. Dommage.

2/Comment j'ai trouvé ce travail?
Via un site de jeunes filles au pair, Greataupair.

3/ Est-ce que ça va mieux avec les filles?
Oui, ça dépend si elles sont in the mood for love ou pas. Y'a des jours avec et des jours sans. Le soir de Noël, Anika m'a demandé de venir m'allongr avec elle, et m'a dit "I love you". Ca, c'est le meilleur cadeau de tous.

4/ Entend-on parler ici de Sarko et Carla? Oui, un article presque chaque jour dans la presse internationale. Ca intrigue...

5/ Une chose très importante. On m'a fait remarqué que mon blog apparaissait dans Google lorsqu'on tapait mon nom, ce qui m'embête car rien n'est confifdentiel. A l'avenir donc, et afin de préserver l'intimité de ma famille d'accueil (et donc de conserver mon poste et ma vie), je ne parlerai plus de la famille ici, mais simplement de mes activités, découvertes, etc. A bon entendeur...

6/ Asif m'a expliqué que le courrier mettait en moyenne 25 jours pour arriver. Dans un sens ou dans un autre. Alors pas de panique si courrier il y a! Et puis de quoi se plaint-on? Au Pakiston, ca ne met pas 3 semaines, mais 3 mois... Objectif de la semaine: essayer de parler avec Asif des récents évènements de la semaine au Pakistan, et lui demander son point de vue.

7/ J'ai également eu une conversation avec lui concernant la loi au Pakistan. 2 choses ont retenu mon attention Si un homme viole une femme là-bas, si la femme accepte de l'épouser, ok, pas de problème, on les marie, et n'en parlons plus (bien souvent, elles acceptent, comme c'est étonnant!). Si elle refuse le mariage, parce que quand même, faut pas déconner, on s'emmerde pas: on tranhe la tête du méchant violeur. De quoi te couper l'envie. C'est radical, mais ça marche. La deuxième chose, si je suis mariée avec Asif et que je le trompe, il a le droit de me tuer et de tuer mon amant. Voilà. Personne ne viendra l'embêter. Nous étions en tord, mon amant et moi. Non mais.

8/ Une petite note de fraîcheur pour finir cette rubrique en vrac : j'ai décidé, en hommage à notre cher poète français, d'écrire le mot LIBERTE sur tous les bancs de sable que je trouve. Déjà, parce que c'est rigolo, ensuite parce que ça fait un bien fou, et enfin, parce queje compte bien fonder une secte. Adeptes des temps prospères, suivez mon exemple...

Commenter cet article

jl 31/12/2007 18:33

pour préserver ta liberté de ton et de pensée essaye de mettre un code d'accés pour que s"eul esl invités puisent le lire... si cela est possible. dommage que tu sois obliger de t' auto-censurer comme une vulgaire journaliste francaise...