Un peu d'histoire...

Publié le par Laurence Tissot

Questions fort pertinentes, mon petit cheri...

Alors, je vais esayer de repondre au mieux. 

Il y a en effet des parcs ammenages dans toute la ville, c'est vraiment excpetionnels, cette verdure et ce calme au milieu de cette secheresse et de cette agitation (le centre vill est un concert de klaxon). Par chez nous, il y a plein de petites poules d'eau... Un des gros problemes ici, reste l'evacuation de l'eau. Ils doivent pas savoir comment ca fonctionne, alors souvent, les mini lacs et etangs pourissent et degagnet une odeur nauseabonde...
Sinon, ils construisent aussi Dubailand (ca fait rever, hein...), un enorme parc d'attractions ou ils reconstitueront des dinosaures, les anciennes vallees de ce monde etc. C'est Jurassic Park, version petrole.

Concernant le taux de mortalite, je dirais que je n'en sais pas grand chose, mais qu'il doit surement y avoir un nombre de tues impressionnant sur les routes, car les ouvriers (les men at work) qui construisent les autoroutes, travaillent a meme la route. On voit chaue jour les gras prendre leur dejeuner sur la bande d'arret d'urgence, attendre leur copain qui vient les recuperer en bus sur la derniere file, alors ca ne m'etonnerait pas qu'il y ait quelques fauchages dans le lot...

Enfin, un peu d'histoire... Au musee, j'ai pu apprendre que Dubai est une ville tres recente. Sa majeste Rashid Bin Saeed Al-Maktoum a gouverne Dubai de 1958 a 1990, un homme extraordinaire, beau en prime, un peu genre l'Indien dans Le Patient anglais. Son fils a ensuite pris la succession a sa mort, sa majeste S.H. Mktoum bin Rashid Al Maktoum (j'en ai donc deduit, vu ma grande intelligence, que Bin signifiait 'fils de'... ce que tout le monde doit surement savoir a part moi, mais c'est pas grave, il est jamais trop tard pour apprendre...).

Annees 1950: Dubai est florissante grace au commerce de la perle (pour l'anecdote, leur tenue de plongee se limitait a un pince nez en peau de bebete).
Annes 1960: le commerce de la perle laisse place au commerce de l'or (sa mejeste a la bonne idee de detaxer les echanges, par ici la monnaie!)
Annees 1970: C'est le petrole qui explose... Sans mauvais jeu de mots.
Annees 1980: Le Jabal Ali Port devient l'un des ports de passage les plus importants du Moyen-Orient. Dubai devient une plateforme tournante incontournable.
Annes 1990: le tourisme est le nouveau pari. Il est releve brillamment. Les buildings, hotels 5 etoiles poussent comme des champignons. Dubai se dote d'emblemes nationaux, et le tourisme pour riches et mois riches explose sous toutes ses formes.

Quelques mots typiques que j'ai appris ici:
Al Ayaala est la danse traditionnelle ici.
Kanjhar les poignards que portent les fauconniers.
Les faucons sont appeles Qanas, et les dresseurs de chiens de traineaux (c'est pas Croc Blanc, hein...) les Suloog.
Ici, les iles en forme de palmiers, la Palm Tree est appelee Kharf.

Enfin, les arabes sont assez reputes pour leurs connaissances en astronomie, comme le demontre le fait que pas moins de 48 etoiles sont exclusivement connues par leur nom arabe.

Quant au langage, je ne sais pas ce qu'ils parlent... Un dialecte? Il y a visiblement des mots d'Urdu (on parle l'urdu majoritairement au Pakistan), et l'arabe moderne sous toutes ses formes. J'y comprends rien, c'est tout ce que je sais...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article